Marchés français ouverture 7 h 52 min
  • Dow Jones

    33 336,67
    +27,16 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    12 779,91
    -74,89 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0325
    +0,0023 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 222,16
    -71,78 (-0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,13
    -1,61 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    4 207,27
    -2,97 (-0,07 %)
     

CAC 40: retour sur l'année folle de la Bourse de Paris en 2021

·2 min de lecture

L'indice CAC 40 a connu sa meilleure progression annuelle depuis plus de 20 ans en atteignant le plafond des 7.201 points en cette fin d'année 2021.

La a connu une progression fulgurante en 2021, battu des records vieux de 20 ans, et même fait mieux que les autres places mondiales, avec une progression de près de 30%. L'indice a connu sa meilleure progression annuelle (+28,85%) depuis plus de 20 ans. En 2020, l'indice phare français avait au contraire reculé de plus de 7%. Paris fait mieux que Francfort (+15,79%), Londres (+14,30%), Milan (+23%), mais aussi que les trois principaux indices américains.

La recette de cette potion magique? "Des banques centrales toujours accommodantes, la forte reprise économique, le rebond de la consommation", résume à l'AFP Christopher Dembik, directeur de la recherche macroéconomique de Saxo Bank.

Quel que soit le secteur, les entreprises ont pu goûter à ce doux breuvage: au sommet du CAC 40, on retrouve ainsi la bancaire Société Générale (+77%), le géant du luxe Hermès (+75%), la technologique Capgemini (+70%), ou encore le mastodonte de l'eau et des déchets Veolia (+67%).

Après un relâchement en janvier, l'indice parisien a connu une progression quasi-linéaire jusqu'en juin. Les entreprises cycliques, les plus dépendantes de l'activité économique, telles que les banques, l'automobile, l'industrie, "ont tiré cette première phase. On pensait qu'elles allaient s'essouffler ensuite, mais finalement pas", note Chaguir Mandjee, gérant de portefeuille chez Tailor AM.

Les cours ont ensuite été euphorisés par "des résultats du deuxième trimestre exceptionnels", qui se sont confirmés au troisième trimestre, appuie Charles de Riedmatten, gérant chez Myria. C'est d'ailleurs début novembre, à la suite des publications des entreprises, que le CAC 40 a fait exploser le plafond des 6.944 points, son record datant de 2000, pour le faire culminer à 7.183 points mi-novembre, puis à 7.201 points en fin d'année.

Lire aussi

Pas d'alternative

Les investisseurs ont certes connu des coups de mou. À la mi-juillet, comme fin novembre, le et ses vagues Delta et Omicron ont engendré des baisses notabl[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles