La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 279,68
    +257,21 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

CAC 40 : les marchés actions reculent, préoccupés par la situation sanitaire

·1 min de lecture

Les marchés boursiers reculaient fortement en Europe et en Asie lundi, plombés la crainte de voir le rebond de l'épidémie de Covid-19 entraver la reprise économique.

Les marchés boursiers reculaient fortement en Europe et en Asie lundi, plombés la crainte de voir le rebond de l'épidémie de Covid-19 entraver la reprise économique. En Europe, Londres perdait 1,85% vers 09H00 GMT et Paris reculait de 1,84% après avoir lâché jusqu'à 2,02%. Milan cédait 2,60% et Francfort 1,80%. Plus tôt en Asie, les investisseurs n'ont pas manqué de raisons d'être prudents: craintes inflationnistes, propagation du variant Delta, hausse des prix du pétrole, repli de la Bourse de New York... Tokyo a perdu 1,25%, Hong Kong 1,84% et Shanghai a fini quasi stable (-0,01%). Vendredi, Wall Street a terminé en baisse, sur de nouvelles prises de bénéfices. "Les facteurs négatifs qui continuent de peser sur le marché sont la hausse de l'inflation aux États-Unis, la spéculation associée sur les hausses de taux d'intérêt de l'autre côté de l'Atlantique et le variant Delta", résume Timo Emden, analyste indépendant.

Sur le plan sanitaire, la hausse du nombre de cas de Covid-19 inquiète toutes les régions du monde. Ce lundi, l'Angleterre jette le masque et supprime la plupart des restrictions liées à la pandémie, une étape redoutée par nombre de scientifiques et de responsables politiques. "Loin d'apporter une dose supplémentaire de confiance aux investisseurs, le +Freedom Day+ semble être un revers", note Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown. Le pays reste le plus touché en Europe et a dépassé les 50.000 nouvelles contaminations quotidiennes deux jours de suite. (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Pétrole : les prix chutent à leur plus bas depuis un mois, l'Opep+ ouvre les vannes
LVMH et Bernard Arnault mettent la main sur la maison de couture italienne Etro
Orange et SFR font la paix contre un gros chèque
Le cœur artificiel Carmat vendu pour la première fois en Italie
Zoom met la main sur le spécialiste du "cloud" Five9

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles