La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    47 353,35
    -4 929,82 (-9,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

CAC 40 : Joe Biden et l’inflation en ligne de mire, Goldman Sachs inquiète

·1 min de lecture

Le CAC 40 débute en légère hausse la semaine. “Alors que plus de 143 millions d’américains se sont fait vacciner et que le rythme continue de s’intensifier, les marchés devraient réagir aux détails de Joe Biden concernant le plan de relance lié aux infrastructures. Après une nouvelle enveloppe de 1900 milliards de dollars d’injections budgétaires décidée en mars, le président américain Joe Biden devrait présenter mercredi un plan de dépenses en infrastructures, qui devrait permettre d’accélérer un peu plus le rebond économique attendu”, relève Vincent Boy, Analyste marché chez IG France.

Les risques d’inflation, “du fait notamment des injections massives de liquidités, de l’augmentation du prix des matières premières, de la surcharge des capacités de production ou même du blocage du canal de Suez (en voie de résolution actuellement), pourraient se faire à nouveau ressentir sur les marchés cette semaine”, met-il en garde. Les taux d’intérêt pourraient être volatils.

>> A lire aussi - Etats-Unis : “Joe Biden va impulser des changements structurels”

Les investisseurs seront également attentifs aux ventes importantes d’actions de la part de grandes institutions financières. “Cela a été le cas la semaine dernière avec Goldman Sachs, Morgan Stanley ou d’autres banques américaines d’envergures”, souligne l’expert. "Une nouvelle semaine commence et de nouveaux risques vont émaner à l’image du sell off des géants chinois de la technologie vendredi (Baidu, Tencent, Vipshop...). Une chute (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook bloque le compte de Maduro, il l’accuse de “totalitarisme numérique”
Nord : polémique autour d’un élevage intensif de poulets
Taux d’intérêt : “le retour de l’inflation serait catastrophique pour la zone euro !”
Bordeaux : un Ikea éphémère sur les quais de la Garonne
Le monde menacé d’une pénurie… de papier toilette !