La bourse ferme dans 6 h 8 min
  • CAC 40

    6 256,48
    -102,26 (-1,61 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 651,08
    -57,31 (-1,55 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0723
    +0,0026 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 855,40
    +7,60 (+0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    27 337,62
    -1 138,31 (-4,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    654,35
    -20,52 (-3,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,93
    -0,36 (-0,33 %)
     
  • DAX

    13 999,83
    -175,57 (-1,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 472,76
    -40,68 (-0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2503
    -0,0085 (-0,68 %)
     

CAC 40 : la Fed et la BCE soufflent le froid face à l'inflation

·1 min de lecture

Nette baisse en vue à la Bourse de Paris ce vendredi 22 avril : le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 chutait de 1,85% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance au lendemain d'une progression de 1,36%. Après une ouverture en hausse notable jeudi 21 avril, les indices de Wall Street se sont retournés et ont perdu chacun plus de 1%. Lors d'une table ronde organisée ce jeudi en marge des assemblées de printemps du Fonds monétaire international (FMI), le président de la Fed Jerome Powell a déclaré qu'une hausse de taux d'un demi-point de pourcentage serait "sur la table lors de la réunion de mai" (les 3 et 4).

Quant à la Banque centrale européenne (BCE), sa présidente Christine Lagarde a assuré ce jeudi que le moment exact de la fin du programme d'achat net de dettes dépendrait des indicateurs économiques, quelques heures après l'évocation du mois de juillet par le vice-président de l'institution. La BCE a officiellement fixé le cap du troisième trimestre 2022 pour arrêter d'acheter de nouvelles obligations sur les marchés mais la question sera de déterminer "quand au troisième trimestre ?", a souligné Mme Lagarde. "Et cela nous amènera ensuite à évaluer si une hausse des taux est nécessaire ou non", a-t-elle ajouté. Ceux-ci ont été maintenus à des niveaux historiquement bas en dépit l'inflation.

Malgré les propos de Mme Lagarde, "les commentaires en faveur d'un resserrement strict des autres membres laissent entendre que la BCE pourrait ne pas attendre trop (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Change : comment expliquer l’envolée du dollar ? Le message de l’analyse technique
Accélération de la croissance dans la zone euro en avril
La livre Sterling (GBP) plonge, la croissance du Royaume-Uni et la Banque d’Angleterre déçoivent
Netflix, Zoom, Peloton, ces entreprises qui regrettent l'époque de la pandémie
Les secrets d'Apple pour réussir partout dans le monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles