La bourse ferme dans 4 h
  • CAC 40

    6 738,29
    +62,39 (+0,93 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 122,94
    +6,32 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1896
    +0,0020 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 812,80
    -9,40 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    32 516,47
    -1 009,21 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    940,38
    -20,52 (-2,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,57
    +0,31 (+0,44 %)
     
  • DAX

    15 592,71
    +23,98 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 103,88
    +22,16 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3936
    +0,0053 (+0,38 %)
     

CAC 40 : “enfin, le temps de la saine correction !”

·1 min de lecture

Au début du mois de mai dernier, le monde des analystes et commentateurs boursiers criait au loup ; le temps était venu selon eux d’une correction profonde du marché actions, après plusieurs mois consécutifs d’inertie haussière sans prise de profit, ni respiration de marché, digne de ce nom. Mais il n’en a rien été, au contraire, le marché actions a démontré sa capacité à poursuivre son avancée, en dépit de quelques séances baissières isolées et neutralisées dans la foulée. Seules les cryptomonnaies ont chuté en mai dernier.

C’est finalement ce mois de juillet qui se traduit par une séquence corrective digne de ce nom, avec déjà plus de 5% de correction depuis le plus haut annuel en prenant l’exemple du cours du CAC 40. Pourtant, le recul appuyé du prix du pétrole, du bois et d’autres matières premières confirme la nature transitoire de l’inflation et installe donc dans le temps le soutien massif des Banques Centrales à l’économie et aux marchés financiers. Les taux d’intérêt nominaux sont en baisse aussi, alors les actions devraient conserver leur allure haussière.

>> A lire aussi - Bourse : un conflit Chine - Taïwan - Etats-Unis, le grain de sable qui mettra fin à la hausse ?

En réalité, nous assistons actuellement à deux phénomènes conjoints : le premier est un déplacement marginal des capitaux vers le segment obligataire dont les prix avaient bien chuté, ensuite c’est enfin une “vraie” vague de prises de profit, au sens noble du terme, l’encaissement de gains latents pour sécuriser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : les marchés actions reculent, préoccupés par la situation sanitaire
En Russie, le missile hypersonique Zircon a été testé avec succès
LVMH et Bernard Arnault mettent la main sur la maison de couture italienne Etro
Orange et SFR font la paix contre un gros chèque
Le cœur artificiel Carmat vendu pour la première fois en Italie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles