La bourse ferme dans 3 h 14 min
  • CAC 40

    6 518,37
    -5,07 (-0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 753,84
    +4,49 (+0,12 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0341
    +0,0039 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 811,60
    -2,10 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    23 809,87
    +1 237,95 (+5,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    581,33
    +50,11 (+9,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    93,08
    +1,15 (+1,25 %)
     
  • DAX

    13 730,14
    +29,21 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 479,07
    -28,04 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2226
    +0,0008 (+0,06 %)
     

CAC 40, Dow Jones… ces risques à surveiller en Bourse au second semestre

La Bourse a retrouvé des couleurs dernièrement, après un premier semestre 2022 à oublier. Pour autant, les marchés d’actions (CAC 40, etc.) sont menacés par des risques significatifs, dont certains ont vu leur probabilité augmenter, avertit Eric Galiègue, président de Valquant Expertyse. Il y a les risques liés à la sphère réelle et ceux associés à la sphère financière. Or, selon l’expert, la perception par la sphère financière de ce qui se passe dans le monde réel est de plus en plus troublée.

De nombreux intervenants ont trop de motivations à court terme, ce qui se traduit par des exagérations, une volatilité trop forte et des phénomènes difficilement compréhensibles, selon lui. “Les intervenants sont de plus en plus dans une bulle, avec une déconnection croissante entre la sphère financière et le monde réel”, juge-t-il.

Le risque de récession augmente. Déjà, les Etats-Unis viennent d’annoncer le basculement de leur économie dans une récession technique, avec deux trimestres consécutifs de contraction du PIB. Et de nombreux indicateurs avancés (confiance, sondages auprès des entreprises…) “sont en berne”, souligne Eric Galiègue, qui s’inquiète de la dégradation de la psychologie des ménages et des entreprises.

Ce risque de récession induit, du fait de la contraction redoutée de l’activité, un risque accru de révision en baisse des estimations de profits des sociétés cotées. “Jusqu’ici, les entreprises ont su, à l’aune des chiffres du premier semestre, compenser les hausses de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40, LVMH, Sanofi, BNP Paribas, Sartorius… au programme de Momentum cette semaine
Stellantis (Peugeot) profite de l’essor de la voiture électrique : le conseil Bourse
Le patron achète des tickets de Loto à ses 50.000 salariés
Incendies en Gironde : l'activité partielle de longue durée pour les entreprises endommagées
Rachat de Twitter : Elon Musk se prépare à contre-attaquer en justice

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles