La bourse ferme dans 3 h 36 min
  • CAC 40

    6 337,89
    -24,79 (-0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 679,79
    -23,63 (-0,64 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0423
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 799,00
    -9,20 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    28 745,59
    -439,38 (-1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    671,60
    -9,51 (-1,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,36
    -1,13 (-1,02 %)
     
  • DAX

    13 937,05
    -90,88 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 417,10
    -1,05 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2260
    -0,0003 (-0,02 %)
     

CAC 40, DAX… malgré l’envolée des taux, “la Bourse est attractive face aux obligations”

·1 min de lecture

Le CAC 40 décolle aujourd’hui. Un mouvement pas surprenant, l’indice phare parisien ayant réussi à s’extraire hier de son récent trading range (bandeau horizontal de fluctuation des cours), dont la borne haute (et d’autres résistances de l’analyse technique) faisait jusqu’ici obstacle à la hausse des cours. Une hausse dont ont pu profiter les abonnés de Momentum, la newsletter premium de Capital sur la Bourse. Du point de vue des fondamentaux, si les taux d’intérêt à long terme se sont envolés depuis le point bas de mars lié à la guerre en Ukraine, la rémunération offerte par les actions reste historiquement attractive, comparée à celle des obligations.

La prime de risque des actions européennes (surcroît de rémunération offert par rapport à celle des obligations) ressort en effet à près de 6,6% (contre une moyenne d’environ 5% depuis 2000), ce qui traduit une faible cherté relative des actions, comparée aux obligations, d’un point de vue historique, observe Chahine Capital, société de gestion spécialiste de la gestion quantitative Momentum (étude de nombreuses données et signaux, comme les croisements de moyennes mobiles, etc.) appliquée à des stratégies actions.

Sur les actions dites value (traditionnellement décotées), cette prime de risque est très marquée, souligne le directeur général de Chahine Capital, Charles Lacroix, interrogé par Capital, et qui juge que l’environnement de reflation actuel devrait profiter à ce type de valeurs. “On va bientôt savoir si le retour en grâce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing 777 : un avion apprécié des pilotes
Netflix, Zoom, Peloton, ces entreprises qui regrettent l'époque de la pandémie
Avec son entreprise, il propose du matériel d'occasion aux golfeurs
Le producteur d'hydrogène vert, Lhyfe, bientôt en Bourse ?
Arnaques en Bourse : les réseaux sociaux, l'eldorado des escrocs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles