La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 811,40
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 132,44
    -67,64 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

CAC 40 : la Bourse soutenue par la chute des taux à long terme, mais la récession menace

Wikimedia

Le CAC 40 est hésitant. Jeudi, il avait progressé de 0,42% et terminé au-dessus des 6.700 points pour la première fois depuis avril. Jeudi, la Bourse de New York est restée fermée pour le jour férié de Thanksgiving et ce vendredi la séance sera écourtée. La semaine a été peu chargée en actualité, avec seulement quelques indicateurs d'activité avancés, qui ont révélé de nouveaux signes de ralentissement de l'économie, et les compte-rendus des dernières réunions des banques centrales américaine et européenne, parmi les éléments scrutés par les marchés. Le CAC 40 a signé un rally d'ampleur depuis fin septembre, et de nombreux observateurs tablent sur une pause prochaine.

Les investisseurs continuent d'espérer que la Réserve fédérale américaine (Fed) ralentisse prochainement ses hausses de taux. "Il n'y a aucune raison de supposer que les perspectives de la Fed aient changé, si ce n'est qu'elle a abandonné les hausses de taux" de 75 points de base, comme opéré lors des quatre dernières réunions, prévient Stephen Innes, analyste de SPI AM. "Les investisseurs devraient être plus préoccupés par les avertissements des économistes de la Fed et les signaux d'alarme des autres banques centrales. La récession arrive, elle risque de durer un certain temps, et c'est le prix à payer pour faire baisser l'inflation", commente l'analyste.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) au bon moment grâce à Momentum, la lettre d’investissement et newsletter de Capital sur l’analyse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crise énergétique : le nouveau PDG d'EDF appelle les salariés à se "mobiliser"
Cybersécurité : des pirates mettent en vente les coordonnées de 500 millions d’utilisateurs de WhatsApp
Twitter : avec Elon Musk, la fin des déjeuners payés et des crevettes à la cantine pour les salariés
Les clients du Crédit du Nord inquiets avant la fusion avec la Société générale
Twitter : Elon Musk va rétablir dès la semaine prochaine les comptes suspendus sur la plateforme