La bourse ferme dans 3 h 35 min
  • CAC 40

    6 484,43
    -5,57 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 713,71
    -1,66 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0260
    +0,0042 (+0,41 %)
     
  • Gold future

    1 806,70
    -5,60 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    22 534,72
    -308,33 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,72
    -19,63 (-3,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,05
    -1,45 (-1,60 %)
     
  • DAX

    13 557,75
    +22,78 (+0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 488,16
    +0,01 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2119
    +0,0043 (+0,35 %)
     

CAC 40 : la Bourse de Paris dans le vert à la veille d'une réunion décisive de la BCE

La Bourse de Paris est attendue en légère hausse à l'ouverture mercredi 20 juillet avant que l'Union européenne présente son plan pour surmonter la chute des livraisons de gaz russe et à la veille d'annonces très attendues de la Banque centrale européenne. Le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 progressait de 0,27 % une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La veille, il avait terminé en nette hausse de 1,79 % après une ouverture dans le rouge, porté par l'espoir que l'approvisionnement en gaz de l'Europe via le gazoduc russe Nord Stream 1 reprenne comme prévu jeudi.

"L'éventuelle réouverture du gazoduc Nord Stream 1 a redonné le goût du risque aux investisseurs", plutôt optimistes, souligne Stephen Innes analyste chez SPI AM. Si le président russe Vladimir Poutine a assuré mardi que le géant du gaz Gazprom remplirait pleinement ses obligations auprès de ses fournisseurs, les autorités européennes se préparent au mieux à une forte diminution au pire à un arrêt des livraisons. Limiter le chauffage de certains bâtiments, reporter la fermeture prévue de centrales nucléaires, inciter les entreprises à réduire leur consommation… L'objectif visé est la réduction de la demande.

Une possible éclaircie à l'horizon pour l'économie européenne

Vers 8h15, le prix du gaz naturel européen de référence, le TTF néerlandais, était en légère hausse (+1 % à 156,00 euros). Bruxelles est "sage d'agir en se préparant au pire vu la prédilection de Moscou pour transformer en arme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Job de rêve : vous pouvez être payé pour tester des transats
La zone euro face aux risques de coupures de gaz et de récession
EuroMillions : la cagnotte historique de 230 millions a été empochée au Royaume-Uni
YouTube : il est désormais possible de faire du shopping sur la plateforme
Pékin pourrait infliger à la société de VTC Didi une très grosse amende

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles