La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 955,76
    -336,90 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

CAC 40 : la Bourse de Paris dans le rouge, une récession aux Etats-Unis de plus en plus probable

La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse vendredi, toujours préoccupée par le risque de récession qui pèse sur l'économie, des craintes qui ont plombé tous les marchés financiers depuis le début de l'année et ont provoqué d'importantes pertes. Le contrat à terme de l'indice CAC 40 reculait de 0,97% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Jeudi il a cédé 1,80%, une dernière séance de baisse qui a clôturé un mois de juin en repli de plus de 8%, le pire depuis mars 2020, et un premier semestre en chute de 17%.

La Bourse de New York n'a pas fait mieux, les indices américains ont perdu entre 0,8% et 1,3% jeudi, et sur les six premiers mois de l'année, les pertes sont catastrophiques. "Le premier semestre marquera le plus mauvais début d’année pour le S&P 500 depuis 1970 et le plus mauvais début pour le Nasdaq depuis que l’indice a été créé !", constate John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud. "Selon les économistes, l'inflation élevée, la hausse des taux d'intérêt, l'activité économique chancelante et la volatilité des marchés ont augmenté la probabilité que l'économie américaine entre en récession", explique l'expert.

La volonté des Banques centrales de lutter contre l'inflation galopante qui touche la plupart des économies a en effet provoqué des sueurs froides dans les rangs des investisseurs. Afin de calmer la surchauffe de l'économie, les institutions monétaires procèdent ou vont procéder à des hausses de leurs taux directeurs, ce qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SNCF : 150 euros d'amende pour avoir transporté un blaireau... en résine
Le gérant de fonds Edouard Carmignac poursuivi pour fraude fiscale
A320 : Airbus décroche une commande XXL en Chine
Banijay et Betclic entrent à la Bourse d'Amsterdam ce vendredi
Les cours du pétrole reculent sur un mois, une première depuis novembre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles