La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 703,47
    -227,43 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

CAC 40 : la Bourse de Paris attendue rouge vif, la Chine, les taux et le gaz inquiètent

Chabe01/Wikimedia

La Bourse de Paris (CAC 40) devrait ouvrir en net repli, mercredi 7 septembre, après la clôture dans le rouge à Wall Street la veille et un tassement plus fort que prévu du commerce extérieur chinois, tandis que les investisseurs se préparent à de nouvelles hausses de taux des banques centrales. Le contrat à terme sur l'indice vedette CAC 40 reculait de 1,15 % une quarantaine de minutes avant le début de la séance. La cote parisienne avait repris 0,19 % mardi après une nette baisse de 1,2 % lundi.

"Les indices européens devraient ouvrir en baisse ce matin dans le sillage de la clôture de Wall Street qui subit l'impact des interrogations qui entourent les réelles intentions de la Réserve fédérale américaine (Fed), la hausse du dollar et l'envolée du rendement des bons du trésor américain", anticipe John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

Les exportations et les importations de la Chine ont calé en août, pénalisées par les incertitudes économiques au niveau mondial ainsi que la poursuite des restrictions anti-Covid qui plombent l'activité du géant asiatique. La menace de récession aux Etats-Unis et en Europe, conjuguée à la flambée du prix de l'énergie, affaiblit la demande en produits chinois. Les investisseurs attendent désormais la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi et un conseil des ministres européens de l'Energie appelé à examiner de nouvelles mesures de réduction de la consommation de gaz et d'électricité.

"Il y a une unanimité au niveau (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le gouvernement donne un petit coup de pouce au rachat de M6 par TF1
Bourse : la crise du gaz fera-t-elle basculer l’Europe en récession ?
La BCE condamnée à décevoir ? Le conseil Bourse
Énergie : la SNCF pourrait supprimer des trains cet hiver en cas d'urgence
Le Medef souhaite le lancement de la réforme des retraites "à l'automne"