La bourse ferme dans 1 h 9 min
  • CAC 40

    6 055,74
    -17,61 (-0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 539,79
    +6,62 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 501,44
    +0,76 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0584
    +0,0026 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 827,80
    -2,50 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    19 578,95
    -809,04 (-3,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,25
    -10,54 (-2,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,26
    -0,36 (-0,33 %)
     
  • DAX

    13 182,13
    +64,00 (+0,49 %)
     
  • FTSE 100

    7 247,04
    +38,23 (+0,53 %)
     
  • Nasdaq

    11 539,70
    -67,92 (-0,59 %)
     
  • S&P 500

    3 907,02
    -4,72 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2290
    +0,0021 (+0,17 %)
     

CAC 40 : La Bourse fait machine arrière toute, la récession menace, la Fed en ligne de mire

Le rebond n'aura duré que deux jours : le contrat à terme de l'indice CAC 40 reculait de 1,83% à l'ouverture de la séance ce mercredi 22 juin. Mardi 21 juin, il avait progressé de 0,75% à 5.964,66 points. Les deux séances de rebond du CAC 40 s'étaient toutefois effectuées au terme de deux journées sans information économique majeure, rendant le mouvement friable. Après la forte hausse de Wall Street ce mardi, les trois principaux indices ayant repris plus de 2%, l'humeur a changé sur les marchés, de nouveau préoccupés par les craintes de récession. "La baisse des prix du pétrole", de plus de 3% vers 08H00 mercredi, "due aux inquiétudes concernant la demande pèse sur l'ensemble" des marchés, illustre Michael Hewson, de CMC Markets.

Les investisseurs vont scruter mercredi et jeudi l'audition du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, devant le Congrès américain. La Fed a monté fortement son taux directeur la semaine précédente, une mesure pour tenter d'endiguer l'inflation mais qui risque de pénaliser l'activité. Les investisseurs sont de plus en plus persuadés que l'économie américaine devrait entrer en récession, ce qui a entraîné une forte baisse sur les cours.

En France, la Banque de France a abaissé mardi sa prévision pour la croissance à 2,3% en 2022, contre une fourchette comprise entre 2,8% et 3,4% publiée mi-mars, et relevé sa prévision d'inflation à 5,6%, du fait des "chocs" qui frappent l'économie. Au Royaume-Uni, l'inflation a atteint 9,1% sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerlain : « Les abeilles sont le symbole de notre engagement pour l'environnement »
Le Nasdaq et le Dow Jones survendus, gare à l'immobilier : le conseil Bourse
Biosafelight, la start-up qui vient secouer la pasteurisation
Facebook va abandonner un de ses algorithmes jugé "discriminatoire"
Les prix du pétrole chutent, plombés par l'ombre de la récession

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles