Publicité
La bourse ferme dans 7 h 45 min
  • CAC 40

    7 570,73
    -0,08 (-0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 878,21
    -13,25 (-0,27 %)
     
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,0934
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    2 476,20
    +16,30 (+0,66 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 267,86
    -557,61 (-0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 344,19
    +14,68 (+1,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,65
    +0,80 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 402,72
    -34,58 (-0,19 %)
     
  • FTSE 100

    8 249,55
    +62,09 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • HANG SENG

    17 815,04
    +75,63 (+0,43 %)
     
  • GBP/USD

    1,3001
    -0,0008 (-0,07 %)
     

CAC 40 : la Bourse fébrile, la BCE souffle le froid, la Fed attendue au tournant

Wikimedia

La Bourse de Paris est attendue en légère baisse mardi à l'ouverture, au lendemain d'un net repli et dans un agenda peu fourni, poussant les investisseurs à se tourner avec inquiétude sur les futurs mouvements des banques centrales. Le CAC 40 pourrait débuter la séance dans le rouge. Lundi, il a perdu 0,96% pour finir à 7.200,91 points. Le rebond de vendredi, à la suite de créations d'emplois plus nombreuses que prévu aux Etats-Unis, a été nuancé par des statistiques décevantes sur l'activité dans les services, "qui a brossé un tableau très différent de l'économie américaine", souligne CMC Markets. De plus, après des chiffres de l'inflation en zone euro salués la semaine passée, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde a répété lundi que les prix en zone euro restent sous "pressions fortes" faisant que l'inflation sous-jacente, en dehors de l'énergie et l'alimentaire, n'a peut-être pas atteint son pic.

Les pressions salariales se sont "encore renforcées", les salariés voulant récupérer une partie du pouvoir d'achat perdu en raison de la forte inflation, a-t-elle dit. La BCE craint que ne s'engage une spirale salaires-prix qui pourrait ancrer l'inflation dans la durée. Les investisseurs s'attendent à au moins une nouvelle hausse de taux de la BCE au cours des prochains mois. A l'inverse, ils espèrent une pause de la Réserve fédérale américain après les déclarations lors de sa dernière réunion, début mai. La prochaine réunion, la semaine prochaine, est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La veille de son départ, il apprend qu'il est interdit d'avion pour 10 ans sur easyJet
Après quelques ratés, le discounter Toujust révèle les trois prochaines ouvertures en France
Le classement des meilleures compagnies aériennes du monde dévoilé
Bourse : “une pause de la Fed sur les taux en juin est loin d’être acquise, gare aux mauvaises surprises”
WWDC 2023 : Apple va-t-il faire décoller la réalité mixte avec son casque high-tech ?