La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 749,95
    -249,09 (-0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0041
    -0,0051 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    1 763,10
    -8,10 (-0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    21 372,50
    -2 111,08 (-8,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    510,38
    -31,23 (-5,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,88
    +0,38 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 696,26
    -269,08 (-2,08 %)
     
  • S&P 500

    4 230,73
    -53,01 (-1,24 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1824
    -0,0109 (-0,91 %)
     

CAC 40 : la Bourse attendue en baisse avant la Fed, semaine à haut risque

Une baisse est attendue à la Bourse de Paris (CAC 40) ce lundi 25 juillet. Le tout alors que la semaine va être rythmée par les résultats d'entreprises et avant l'annonce de la Réserve fédérale américaine (Fed), attendue jeudi, qui devrait relever ses taux. Le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 reculait de 0,48% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. La semaine passée, la place parisienne avait gagné 3%, en hausse pour la troisième semaine d'affilée." Le rebond des places européennes et américaines la semaine dernière repose sur des bases fragiles et sera mis à l'épreuve" les jours qui viennent, estime Michael Hewson, analyste de CMC Markets qui attribue la tendance baissière à la contraction de l'activité économique en zone euro en juillet (indice PMI publié vendredi) et aux résultats de la tech américaine, jusqu'ici décevants.

L'analyste prédit une semaine en demi-teinte lestée par "des déceptions similaires venant de Google, propriétaire d'Alphabet et de Facebook, propriétaire de Meta" alors que le cours de Snap s'est effondré de presque 40% à Wall Street faisant partir en fumée près de huit milliards de valorisation boursière en une séance. Autre poids pesant sur l'esprit des investisseurs : la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) mercredi d'une hausse, anticipée de 75 points de base, de ses taux directeurs. L'institution espère encore pouvoir faire ralentir l'inflation sans provoquer de récession.

Jeudi dernier, la Banque centrale européenne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft… les résultats vont-ils surprendre ?
Une ancienne ceinture de Mohamed Ali vendue à un prix faramineux
Off&away, l'occasion de passer un week-end à prix cassé dans un hôtel d'exception
Telecom : Orange et MasMovil fusionnent leurs activités en Espagne
Evergrande : cet acteur majeur de l'immobilier en Chine congédie son PDG

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles