Marchés français ouverture 2 h 49 min
  • Dow Jones

    31 188,38
    +257,86 (+0,83 %)
     
  • Nasdaq

    13 457,25
    +260,07 (+1,97 %)
     
  • Nikkei 225

    28 776,52
    +143,06 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2133
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    30 012,19
    +369,91 (+1,25 %)
     
  • BTC-EUR

    28 261,29
    -350,76 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,97
    -22,64 (-3,23 %)
     
  • S&P 500

    3 851,85
    +52,94 (+1,39 %)
     

Le cabinet juridique EEP Legal révèle une prise de contrôle dissimulée de grandes entreprises grecques créant un monopole néerlandais

·4 min de lecture
  • 95% des péages grecs font désormais l'objet d'un monopole néerlandais créé par REGGEBORGH et sa filiale VOLKERWESSELS

  • Au mépris de la législation européenne sur la concurrence, une majorité d'actions des sociétés grecques GEK TERNA et ELLAKTOR sont détenues par Reggeborgh

  • Ce monopole permet à Reggeborgh de bénéficier des 32 milliards d'euros de financement initialement destinés aux mesures d'urgence de la Grèce contre la Covid-19 – et aujourd'hui redirigés vers les infrastructures, les énergies renouvelables et la construction

  • Une plainte déposée auprès de la DG Concurrence de la Commission européenne a été déposée par M. Michail Koulas, actionnaire minoritaire d'Ellaktor

Le néerlandais Reggeborgh vient de prendre contrôle de 95% des péages grecs, monopolisant ainsi de multiples marchés grecs et défiant les réglementations européennes sur la concurrence. Reggeborgh a acquis des actions minoritaires dans Gek Terna Group et Ellaktor Group, deux leaders grecs de la construction, des énergies renouvelables et des concessions (manutention, entretien et exploitation d'autoroutes à péage). En contrôlant ces entreprises, Reggeborgh est en passe de bénéficier des 32 milliards d'euros de financement aux mesures d'urgence contre la Covid-19, qui sont redirigés vers les infrastructures, les énergies renouvelables et le secteur de la construction du pays.

En réponse à cela, M. Michail Koulas, actionnaire minoritaire d'Ellaktor a déposé une plainte auprès de la direction générale de la concurrence de la Commission européenne. D'après la plainte, datée au 31/12/2020, Reggeborgh - société mère du leader néerlandais de la construction/immobilier VolkerWessels - suit une stratégie de monopolisation des marchés grecs de la construction, des énergies renouvelables et des concessions. Reggeborgh a acquis une participation majoritaire dans Gek Terna (31% depuis mars 2019) et Ellaktor (27% depuis décembre 2020). Suite aux faibles niveaux de participation aux Assemblées générales des deux entreprises, REGGEBORGH a pris le contrôle de leur processus décisionnel et de leur direction. Reggeborgh possède à présente plus de 95% du marché des concessions (manutention, entretien et exploitation d'autoroutes à péage).

La plainte de M. Koulas détaille la pratique anticoncurrentielle de Reggeborgh, qui abuse de sa position dominante pour éliminer la concurrence, en parfaite violation de la législation européenne. Reggeborgh a illégalement créé une position dominante et super dominante sur certaines segments et sous-segments revêtant un aspect crucial pour le bien-être des particuliers et faussant le marché géographique grec dans son ensemble.

Selon M. Koulas, son intention est:

"De s'assurer que la concentration en question soit dûment évaluée par les autorités compétentes en matière de concurrence. Les actionnaires minoritaires se trouvent piégés dans un modèle actionnarial n'ayant pas été homologué par les autorités compétentes. Les lois sur la concurrence et antitrust doivent être appliquées étant donné qu'elles sont conçues pour garantir que les entreprises dominantes, comme le géant néerlandais, n'aient pas le droit de museler la concurrence. Nous demandons à l'UE d'agir en tant que partie neutre pour examiner les faits et faire respecter la loi."

Ioannis Papanastasopoulos (avocat, associé directeur d'EEP Legal) déclare:

"L'affaire a été portée devant l'autorité compétente, à savoir la direction générale de la concurrence, et nous attendons des mesures et une surveillance immédiates. La question à l'étude est plutôt sensible, puisque 32 milliards d'euros de financement d'urgence contre la Covid 19 en Grèce seront redirigés vers les marchés grecs des infrastructures, des énergies renouvelables et de la construction."

Emmanouil Margomenos (avocat) conseiller juridique principal de l'équipe en charge de la plainte, déclare:

"Il existe des implications évidentes en rapport avec l'acquisition de GEK TERNA / ELLAKTOR et la concentration en une seule société. Le fait que ces deux leaders du marché deviennent une même entité sous le contrôle de REGGEBORGH permet à REGGEBORGH de contrôler chaque kilomètre d'autoroute à péage en Grèce."

La Commission européenne évalue déjà la plainte et décidera de l'ouverture d'une enquête formelle sur les pratiques anticoncurrentielles de Reggeborgh.

Ioannis Papanastasopoulos,

EEP LEGAL, ASSOCIÉ DIRECTEUR

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210108005594/fr/

Contacts

ipapanastasopoulos@eeplegal.com
info@eeplegal.com
+30 210 32 32 324
+30 69 44 22 07 37