La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 819,97
    -296,43 (-0,84 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,29
    +16,99 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 371,42
    +688,89 (+2,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    975,46
    +48,69 (+5,25 %)
     
  • S&P 500

    4 407,72
    -15,43 (-0,35 %)
     

C02 des voitures: la France prête à défendre les hybrides rechargeables face aux fanas du 100% électrique

·2 min de lecture

Les voitures thermiques vont disparaître pour satisfaire aux futures normes européennes sur le CO2 dévoilées mercredi 14 juillet. Les constructeurs ont au moins obtenu que Paris défende les... hybrides rechargeables, que les plus extrémistes veulent aussi proscrire.

Déjà ça! Paris veut promouvoir les (chers) hybrides rechargeables face à la proposition européenne d'interdiction des moteurs thermiques, a indiqué un conseiller de l'Elysée ce lundi à l'issue d'une réunion avec la filière automobile. "Il y a une volonté forte de garder les hybrides rechargeables à horizon 2035", a-t-il précisé devant quelques journalistes. Mercredi 14 juillet, la Commission européenne doit proposer de nouvelles réglementations pour réduire les émissions de CO2 des véhicules neufs. Elle envisage carrément d'interdire la vente en 2035 des véhicules thermiques neufs, y compris les hybrides non rechargeables! Place uniquement aux électriques.

président de la Plateforme automobile, les représentants de Renault et Stellantis (le président Jean-Dominique Senard et le directeur général Carlos Tavares respectivement, par visioconférence), de Valeo, Faurecia, des syndicats, ont été reçus ce lundi matin par Emmanuel Macron. Ils étaient venus expliquer au président de la République et au Premier ministre Jean Castex, l’enjeu dramatique des futures décisions de Bruxelles. L'Union européenne avait décidé en 2019 d'une baisse drastique des émissions de CO2 des voitures neuves de 37,5% entre 2021 et 2030. Mais, sous l'impulsion de son Parlement, l'Union va durcir les exigences moins de deux ans après. Celles-ci devraient entraîner une diminution de "-50 %, -60%", selon Luc Chatel, sur la même période!

100.000 emplois en jeu

Ce qui obligera à une électrification majeure des véhicules. Pour satisfaire à ces exigences, les "modèles électriques ou hybrides rechargeables devront donc représenter au minimum 50% des ventes en 2030", souligne , directeur de l'ingénierie de Renault. Le Bipe, qui modélise les futures hypothèses sur le nombre de véhicules électrifiés pour répondre à ces objectifs, estime qu’on pourrait aller "jusqu’à 50% de véhicules électriques et 20% d’hybrides rechargeables en 2030". Mais, dans leur zèle, certains eurocrates envisagent aussi de proscrire[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles