Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 164,38
    +2 495,34 (+4,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,22
    +44,32 (+3,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

C’est la rentrée et votre enfant n’a pas de prof à l’école, au collège ou au lycée ? Envoyez-nous votre témoignage

Certains enseignants manquent à l’appel dans l’établissement de votre enfant ? Témoignez
Godong / Getty Images

ÉDUCATION - Perte d’attractivité, recrutements difficiles… Au début de l’été, le ministère de l’Éducation nationale annonçait plus de 3 100 postes d’enseignants vacants dans le primaire et le secondaire public. Un constat suivi, quelques semaines plus tard, d’un engagement d’Emmanuel Macron au JT de 13 heures : celui de mettre « un professeur devant chaque classe » dès la rentrée. Promettant « une série de petites révolutions », le président a cité le recrutement de contractuels et la mise en place du « pacte enseignant » pour tenir cet objectif.

Un vœu réitéré par le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, dès sa conférence de rentrée, le 28 août. Pour les Français, l’annonce est pourtant peu crédible. Selon un sondage réalisé par YouGov pour Le HuffPost, 76 % d’entre eux ne font pas confiance à Emmanuel Macron pour y parvenir. Quelques jours après la rentrée, qu’en est-il pour vous ?

Il manque des enseignants dans l’établissement de votre enfant ? Écrivez-nous

Vous avez des enfants scolarisés et vous constatez que certains enseignants manquent à l’appel dans leur établissement ? Dans quelle classe ? Pour quelles matières ? Quelles conséquences ces absences ont-elles pour votre enfant et son emploi du temps ? Constatez-vous des différences entre cette rentrée et les précédentes ? Vous a-t-on donné une date de reprise ?

PUBLICITÉ

Parlez-nous de votre situation et racontez-nous la manière dont on vous a communiqué ces absences, ainsi que votre ressenti et celui de vos enfants.

Vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante : temoignage@huffpost.fr

À voir également sur Le HuffPost :

Pour la rentrée, on a demandé à des profs d’école et de collège comment ne pas être un parent d’élève relou

Au Royaume-Uni, où 150 écoles menacent de s’effondrer, la sortie de cette ministre ne passe pas