Publicité
La bourse ferme dans 28 min
  • CAC 40

    8 057,44
    +35,03 (+0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 942,68
    +24,59 (+0,50 %)
     
  • Dow Jones

    38 026,99
    +40,59 (+0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    2 356,50
    -57,30 (-2,37 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 094,03
    +1 082,33 (+1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 399,18
    -6,81 (-0,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,03
    -0,11 (-0,13 %)
     
  • DAX

    17 870,61
    +133,25 (+0,75 %)
     
  • FTSE 100

    8 039,45
    +143,60 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 289,31
    +7,30 (+0,05 %)
     
  • S&P 500

    4 974,91
    +7,68 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    37 438,61
    +370,26 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    16 511,69
    +287,55 (+1,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2330
    -0,0040 (-0,33 %)
     

C’est prouvé : les patients obtiennent de meilleurs résultats postopératoires avec des femmes chirurgiennes, voici pourquoi

Les chercheurs de deux études récemment publiées ont découvert que les patients traités par des chirurgiens féminins étaient moins susceptibles de rencontrer des problèmes postopératoires indésirables que ceux traités par des chirurgiens masculins. Comment expliquer cette différence ? Plusieurs hypothèses sont évoquées.

iStock/Cecilie_Arcurs

Si votre médecin recommande une intervention chirurgicale, vous devez réfléchir à de nombreuses questions : Ai-je vraiment besoin de cette opération ? Dois-je demander un deuxième avis ? Mon assurance couvrira-t-elle mon opération ? Combien de temps prendra ma convalescence ? Mais voici un élément que vous n'avez peut-être pas pris en compte : le sexe de votre chirurgien affecte-t-il les chances que votre opération se déroule bien ? Selon deux études, l’une canadienne et l’autre suédoise, publiées dans la revue JAMA Surgery cela pourrait bien être le cas. Celles-ci affirment que le domaine de la chirurgie a longtemps été dominé par les hommes, et l’est encore aujourd’hui, mais que le choix d’une chirurgienne pourrait s’avérer essentiel si les patients veulent des résultats sûrs et efficaces à long terme. Et pour cause : les personnes opérées par des femmes chirurgiennes seraient moins susceptibles de connaître des complications et d'avoir besoin de soins de suivi, affirme le journal britannique The Guardian qui relaie ces résultats.

Pour la première étude, des chercheurs de l'hôpital Mount Sinai de Toronto ont examiné les complications médicales, les réadmissions à l'hôpital et les taux de mortalité après une intervention chirurgicale chez de 1,2 million de patients entre 2007 et 2019. Les dossiers comprenaient 25 interventions chirurgicales différentes sur le cœur, le cerveau, les os, les organes et les vaisseaux...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Florence Welch a effectué une opération qui lui a sauvé la vie