La bourse ferme dans 1 h 59 min
  • CAC 40

    6 178,70
    +9,29 (+0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 974,41
    -4,43 (-0,11 %)
     
  • Dow Jones

    33 758,75
    -41,85 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1913
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 737,70
    -7,10 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    50 806,50
    +440,28 (+0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 293,34
    -1,24 (-0,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,47
    +1,15 (+1,94 %)
     
  • DAX

    15 252,83
    +18,67 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    6 900,00
    -15,75 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    13 853,28
    -46,90 (-0,34 %)
     
  • S&P 500

    4 123,02
    -5,78 (-0,14 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3750
    +0,0044 (+0,32 %)
     

C’est mal parti pour atteindre les 100.000 bornes avant fin 2021

·2 min de lecture

Il reste neuf mois pour atteindre les cent mille points de charge en accès public promis en octobre dernier. Un objectif que les périodes de confinement et la pénurie de matériel rendent quelque peu illusoire.

Sans la pandémie, le confinement et son cortège de difficultés économiques, la presse aurait applaudi la décision du gouvernement d’avancer d’une année son objectif de mettre à la disposition du public cent mille bornes de charge. Au lieu de cela, cet .

Il semblerait que les mécréants et les oiseaux de mauvais augure aient eu raison, puisqu’un rapport de Mobileese sur l’état de la recharge publique en France dévoilé le 8 avril estime que “malgré les neuf mois restants, et les installations à venir grâce aux concessions récemment attribuées (Ville de Paris à Total, réseau eBorn à Vinci), les évolutions ne seront pas suffisantes pour atteindre le résultat”. Outre les retards dans les travaux qu’imposent les confinements à répétition, le rapport cite la .

Il aura fallu 10 ans pour installer 32.000 bornes — heureusement, le rythme s’accélère nettement

Les optimistes diront au contraire qu’il reste neuf mois aux collectivités territoriales et aux entreprises signataires de la charte intitulée "Objectif 100.000 bornes" présentée le 12 octobre pour faire mentir les pronostics de Mobileese. Après tout, l’État n’a-t-il pas mis sur la table une enveloppe de 100 millions d’euros, dans le cadre du Plan de Relance de l’économie, l’an dernier ? Quant à l’’association nationale pour le développement de la mobilité électrique Avere-France, elle préfère retenir l’accélération du rythme d’ouverture de points de charge publics, en hausse de 8 % sur la période de novembre à mars. Encourageant.

Lire aussi

A cet égard, Mobileese salue la contribution des pétroliers et de la grande distribution, qui ont ajouté quelque 1.200 points de charge publics sur les trois premiers mois de 2021, pour un total de 2.000 bornes en station-service, 5.000 sur les parkings des centres E. Leclerc, 2.000 chez Lidl, 2.000 autres chez Système U, et 1.500 chez GreenYellow (groupe Casino). Les points de charge accessibles au public seraient au nombre de 35.000 aujourd’hui, en France, selon Enedis.

Partout e[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Voiture électrique: les recharges gratuites, c'est fini!Voiture électrique: face aux normes de Bruxelles, les constructeurs demandent des bornesVoiture électrique : Volkswagen veut multiplier par 5 le réseau public de charge rapide Bornes de charge publiques : fiabilité à améliorerVoiture électrique : l’objectif de 100.000 bornes de charge fin 2021 semble irréaliste