La bourse ferme dans 3 h 19 min
  • CAC 40

    6 661,00
    +51,69 (+0,78 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 124,19
    +21,16 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1878
    +0,0031 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 830,50
    +25,90 (+1,44 %)
     
  • BTC-EUR

    33 400,04
    -970,52 (-2,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    929,96
    +0,03 (+0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,86
    +0,47 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 637,57
    +67,21 (+0,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 082,18
    +65,55 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,42
    +200,76 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    26 315,32
    +841,44 (+3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3956
    +0,0047 (+0,34 %)
     

Côte d'Ivoire: trois soldats tués à la frontière avec le Burkina Faso

·2 min de lecture

Un véhicule de l’armée a sauté sur un engin explosif improvisé ce samedi 12 juin. Trois soldats ont été tués, selon le chef d’état-major général des armées, le général Lassina Doumbia. Ça s’est passé à Téhini, dans la nuit de samedi à dimanche, dans la zone où un soldat ivoirien est déjà décédé en début de semaine, après une attaque jihadiste.

Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Aplogan

Le bilan fourni par l’état-major de Côte d’Ivoire indique trois morts et quatre blessés évacués et pris en charge. Pour le haut commandement ce qui est arrivé est une « attaque complexe ».

Selon la version de l’armée, ce samedi 12 juin vers 19h, une patrouille de l’armée était en reconnaissance quand un des véhicules de transport de troupes a sauté en roulant sur un engin explosif improvisé dissimulé qui s’est déclenché au passage des véhicules.

Lundi dernier un autre soldat est mort à Tougbo, toujours dans la même zone. En une semaine, ce sont donc quatre soldats ivoiriens qui ont trouvé la mort au nord-est du pays, à proximité de la frontière du Burkina Faso. Il y a un peu plus de deux mois, le 29 mars précisément, deux attaques avaient déjà visé les forces de défense ivoiriennes toujours dans le nord,

Ce jeudi 10 juin, le Premier ministre ivoirien Patrick Achi inaugurait à Jacqueville l’académie internationale de lutte contre le terrorisme en présence du ministre français Jean-Yves Le Drian. Les responsables sécuritaires ivoiriens sont préoccupés par ces attaques répétées. Ils devraient se réunir « pour comprendre au moins ce qui s'est passé » nous a confié une source bien informée.

À lire aussi : Côte d’Ivoire: des hommes armés attaquent une base militaire du nord d’Abidjan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles