La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0545
    +0,0017 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    +1,40 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    16 231,09
    +28,04 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    +0,36 (+0,45 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,20 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,05 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Côte d'Ivoire : le long chemin de croix du cacao durable

La culture de cacao est la 4e cause de déforestation au monde, derrière la culture du soja et la production d’huile de palme.  - Credit:ISSOUF SANOGO / AFP
La culture de cacao est la 4e cause de déforestation au monde, derrière la culture du soja et la production d’huile de palme. - Credit:ISSOUF SANOGO / AFP

Guerre en Ukraine, prix des engrais qui s'enflamme, inflation généralisée ou encore les nouvelles mesures de l'Union européenne contre la déforestation : c'est peu dire que la nouvelle campagne cacaoyère qui s'ouvre en Côte d'Ivoire est riche en défis. Le cacao est stratégique pour la locomotive économique de l'Afrique de l'Ouest : il représente 10 % à 15 % du PIB, près de 40 % des recettes d'exportation et fait vivre cinq à six millions de personnes, soit près de 20 % de la population, selon la Banque mondiale qui estime que le secteur du cacao doit se transformer pour assurer son avenir et mieux jouer « son rôle de moteur du développement économique ».

À LIRE AUSSIYaa Peprah Amekudzi : « L'avenir du cacao devrait se définir en Afrique »

Haro sur les produits issus de la déforestation

Seulement, comment, d'un côté, assurer un prix décent pour les producteurs, quand, de l'autre côté, l'Union européenne se prépare à interdire l'exportation de produits importés issus de la déforestation, dont le cacao ? La Côte d'Ivoire et bien d'autres pays sont actuellement mis sous pression par une série de mesures prises par le Conseil de l'Union européenne et qui prévoit de n'autoriser l'entrée sur son marché que des produits dont la chaîne d'approvisionnement respecte des critères préétablis comme la lutte contre la déforestation, l'amélioration des revenus des producteurs et la lutte contre le travail des enfants dans les plantations. Le soja, la viande bovine, l'huile d [...] Lire la suite