La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 134,50
    +72,95 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 841,41
    +4,42 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    27 833,29
    +285,29 (+1,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1806
    +0,0036 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    26 192,32
    -1 129,66 (-4,13 %)
     
  • BTC-EUR

    34 060,89
    +4 712,03 (+16,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    954,07
    +38,58 (+4,21 %)
     
  • S&P 500

    4 420,60
    +8,81 (+0,20 %)
     

Cérémonies de rapatriement des restes de Lumumba: son petit-neveu demande la transparence

·2 min de lecture

À peine le calendrier annoncé, la restitution des restes de Patrice Emery Lumumba a été reportée sine die. La raison invoquée par les autorités est la crise sanitaire. Jean-Jacques Lumumba, le petit neveu du père de l'indépendance congolaise demande la transparence sur les frais occasionnés par ces cérémonies.

Le président congolais Felix Tshisekedi devait aller à Bruxelles pour assister à une première cérémonie dans une dizaine de jours. La dent, puisqu'il s'agit de ça, devait ensuite être présentée pour des hommages dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo. Finalement il n'y aura rien de tout ça, officiellement à cause de la troisième vague de Covid-19.

C'est le président Tshisekedi qui l’a annoncé et le chef du gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde l’a relayé vendredi au Conseil des ministres. Il y a quelques jours, le roi des Belges et son Premier ministre avaient utilisé le même prétexte pour annuler leur venue à Kinshasa. On évoque aussi, de part et d’autres, des problèmes de planification et d’organisation. Et puis, il y avait cette polémique autour d’un budget prévisionnel de 16 millions de dollars pour ces festivités devant célébrer l’ancien Premier ministre assassiné. Pour son petit-neveu et activiste anti-corruption, Jean-Jacques Lumumba, ce report doit ouvrir la voie à des explications, notamment sur ce budget. La RDC, explique-t-il, n'a pas les moyens de faire des dépenses d'exception.

Cette restitution, annoncée en décembre dernier, pourrait être reportée de plusieurs mois, probablement au début de l'année prochaine, a expliqué le Premier ministre belge Alexander de Croo. Il a assuré que cela permettra également « de restituer la dépouille de Patrice Lumumba à la famille de la manière la plus appropriée et la plus digne possible ».

À noter que l’activiste Jean-Jacques Lumumba s’insurge contre les propos du Premier ministre belge en réponse à une question orale d’un parlementaire cette semaine. Le chef du gouvernement belge a qualifié Patrice Emery Lumumba de « personnage controversé » tout en rappelant les excuses présentées par la Belgique et la nécessité de l’honorer. Le petit-neveu du Premier ministre congolais assassiné dit espérer qu’il s’agisse d’un lapsus.

► À relire et réécouter : Dossier spécial : Patrice Lumumba, une indépendance assassinée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles