La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    30 998,99
    +74,85 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1920
    -0,0059 (-0,49 %)
     
  • Gold future

    1 695,50
    -5,20 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    39 992,25
    -1 898,02 (-4,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    953,06
    +9,89 (+1,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,06
    +2,23 (+3,49 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 596,81
    -126,66 (-1,00 %)
     
  • S&P 500

    3 768,66
    +0,19 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3815
    -0,0079 (-0,57 %)
     

Cédric Hountondji : "Je me verrais bien développeur informatique"

SO FOOT
·1 min de lecture

Il paraît que durant tes jeunes années, la scolarité était hyper importante pour toi. D'où ça te venait ?
Mes parents - mon père en particulier qui était strict - étaient tournés vers les études et vraiment à cheval là-dessus. Pour eux, il était inconcevable que je n'obtienne pas mon baccalauréat. Donc j'ai bûché à fond pour avoir mon bac S option biologie, avec une moyenne de 11,5. J'étais notamment avec Pierre-Yves Hamel, c'était au centre de formation de Rennes et on travaillait le soir après les entraînements. Pas si facile que ça... Ma mère était aide à domicile et mon père militaire, donc peut-être que cette rigueur venait de là.

"Mon truc, c'est de réaliser des vidéos, les modifier, faire des montages, créer des sites Internet ou des applications..."

Tes parents envisageaient un certain cursus…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com