La bourse ferme dans 1 h 53 min

Business, bling-bling et chefs d'Etat: Le Bourget, un aéroport si discret

1 / 2

Business, bling-bling et chefs d'Etat: Le Bourget, un aéroport si discret

Avec huit terminaux gérés par des opérateurs privés, et un peu plus de sept kilomètres de piste, Le Bourget est un aéroport "à taille humaine" installé sur 553 hectares, contre 3.257 à Roissy, et situé à moins de 10 km de la Défense. Chefs d'Etat, dirigeants du CAC 40, patrons de PME et célébrités du cinéma ou du sport passent ici sans s'attarder. Le client arrive et repart quand il le veut et les tarifs s'échelonnent entre 2.000 à 10.000 euros l'heure de vol.
    
"Vous n'aurez jamais d'info sur qui est à bord ou à quelle heure est arrivé untel", met en garde Bruno Mazurkiewicz, le directeur de cet aéroport qui vient de fêter ses 100 ans.  "Ici, on fait du business. Le côté bling-bling, on ne le voit pas. Les rappeurs, c'est une frange minimale", insiste-t-il.

L'activité de l'aéroport connaît des heures et jours de pointe liés à "des évènements économiques, sportifs ou culturels comme la Fashion week, Roland Garros, la Ryder's Cup", confirme Bruno Mazurkiewicz. C'était le cas aussi cette semaine à l'occasion de la conférence "Choose France" organisée au Château de Versailles. Le gouvernement recevait alors 200 patrons venus du monde entier.
    
En 2019, l'aéroport a enregistré 54.700 départs et arrivées. Un chiffre en baisse par rapport à 2018, qui avait été une année "exceptionnelle à cause de la multitude d'évènements business organisés en Ile-de-France", selon Bruno Mazurkiewicz.
    
Premier aéroport d'affaires...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi