La bourse ferme dans 8 h 5 min

Bus, train… le Luxembourg lance la gratuité des transports publics !

Le Luxembourg embarque pour les transports gratuits, une première ! Notre voisin - un des pays les plus riches du monde - deviendra samedi le premier pays à mettre en oeuvre la gratuité des transports publics sur l'ensemble du territoire. Des villes ont déjà mis en place une gratuité partielle - à certaines heures ou pour certains moyens de transports - mais c'est la première fois qu'elle concerne un pays tout entier, selon le ministère luxembourgeois de la Mobilité. La gratuité, vantée comme "une mesure sociale importante", concerne 40% des ménages, qui utilisent les transports en commun, et représente environ 100 euros d'économie par foyer et par an.

Cette mesure s'inscrit aussi dans un plan mobilité destiné à réduire les embouteillages, alors que la voiture est reine au Grand-Duché. C'est le moyen de transport le plus utilisé avec un taux de 47% pour les déplacements professionnels et de 71% pour les loisirs, selon un sondage de 2018 par TNS Ilres. A titre de comparaison, à Paris, 68,6 % des salariés empruntent les transports en commun, selon l'Insee. Le pays de quelque 610.000 habitants est connu pour ses encombrements dans le centre-ville de la capitale où la construction d'un tramway est en cours depuis des années.

>> A lire aussi - Et si on rendait les transports en commun gratuits ?

Le premier tronçon du tram est opérationnel depuis fin 2017 mais le chantier devrait se poursuivre encore quelques années pour relier la périphérie sud de la capitale au nord où est situé l'aéroport. Le bus n'est utilisé que pour 32% des déplacements pour se rendre au travail, devant le train (19%). "Je pense que je prendrai un peu plus souvent les transports en commun", confie Xavier Desurmont (42 ans), qui prend le train occasionnellement pour se rendre à son travail, rejoignant en moins d'un quart d'heure la gare centrale de Luxembourg.

Il craint cependant que la mesure n'ait pas d'impact sur le trafic automobile en ville: "il y aura moins de vélos et moins de piétons car éviter de

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Canada ne veut plus financer la sécurité d’Harry et Meghan
Deux ans après, les prestataires d’Alexandre Balkany attendent toujours d’être payés
Commerce, automobile, enseignement... ces secteurs qui utilisent le plus la rupture conventionnelle
Le pétrole plonge, la croissance mondiale inquiète
Thales décroche un gros contrat au Royaume-Uni pour des sous-marins nucléaires