La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 591,27
    +327,79 (+1,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,63
    +25,66 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    25 527,37
    -106,93 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    26 486,20
    +34,66 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    15 561,25
    +8,18 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    366,01
    +4,59 (+1,27 %)
     
  • S&P 500

    3 577,59
    +20,05 (+0,56 %)
     

Burger King veut doubler son nombre de restaurants en France

·2 min de lecture

"2020 aura été une année particulière pour Burger King", a confié Laurent Pareau, directeur réseau de l'enseigne, à l'Officiel de la franchise. Si la pandémie de Covid-19 et la fermeture au printemps dernier pendant le confinement de ses restaurants a pesé sur les résultats de Burger King, l'enseigne ne compte pas pour autant arrêter son développement en France. Quand elle s'est lancée sur le marché hexagonal en 2012, elle ne comptait que 12 restaurants. Huit ans après, ils sont au nombre de 350. "Tous les projets d'ouverture qui étaient déjà engagés en 2020 se sont concrétisés", précise Laurent Pareau. Et ce, malgré la crise.

L'objectif affiché en 2019 par le groupe Bertrand, propriétaire en France de l'enseigne, était d'atteindre 500 restaurants Burger King d'ici fin 2020. À cause de la crise, notamment, ce pari n'a pas été gagné et le développement s'affiche plus lent que prévu pour la chaîne de restauration rapide. "Nous finirons cette année avec 370-375 restaurants, et notre ambition est d'atteindre les 450 restaurants dans un an", assure le directeur réseau de Burger King au site spécialisé. Et pour la suite ? "Nous avons l'ambition de doubler le réseau dans les années qui viennent".

À lire aussi — KFC relance sa bûche de bois qui sent le poulet frit pour Noël

La chaîne de fast-food Burger King est aujourd'hui détenue par le même groupe que les restaurants Quick. Un allié ou un concurrent dans un contexte déjà compliqué ? "Aujourd'hui, Quick est un concurrent", affirme Laurent Pareau. "Nous faisons encore partie du même groupe, mais un jour ou l'autre, nous nous en séparerons, tel que nous l'avons prévu dès le départ", précise-t-il.

Le groupe Bertrand, déjà propriétaire de Quick, avait en effet décidé au moment du rachat de l'enseigne Burger King de convertir de nombreux restaurants Quick au nom de leur nouvelle enseigne. Cette conversion est aujourd'hui quasiment terminée. "Une vingtaine de Quick sur 140 deviendront des Burger King, même si cela ne se fera pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Leclerc, Système U... La fronde des patrons de la grande distribution
Comment investir en Bourse pendant cette période de crise
Chez Oxybul, vous pouvez choisir vos jouets de Noël en visio grâce à un rendez-vous privé
Des affiches 'à vendre' de commerçants d'Annecy renvoient vers le numéro de l'Élysée
Uno, Monopoly, Cluedo... Ces 10 jeux de société qui cartonnent en 2020