La bourse ferme dans 1 h 22 min
  • CAC 40

    5 609,72
    +42,93 (+0,77 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 532,54
    +21,60 (+0,62 %)
     
  • Dow Jones

    29 934,71
    +62,24 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1940
    +0,0027 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 782,90
    -28,30 (-1,56 %)
     
  • BTC-EUR

    14 031,05
    -186,50 (-1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    328,01
    -9,49 (-2,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,13
    -0,58 (-1,27 %)
     
  • DAX

    13 347,48
    +60,91 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    6 369,09
    +6,16 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    12 194,47
    +100,07 (+0,83 %)
     
  • S&P 500

    3 639,93
    +10,28 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    -0,0014 (-0,11 %)
     

Burger King, McDonald's : des restaurateurs se paient les chaînes de fast-food

·2 min de lecture

La période actuelle est propice aux publicités inédites et à la créativité des communicants des enseignes. Burger King a notamment fait grand bruit le 1er novembre en publiant sur Twitter un message inédit appelant à "commander chez McDo", son éternel rival. Et d'enfoncer le clou avec la liste de tous ses concurrents en restauration rapide : "on n'aurait jamais pensé vous encourager à commander chez KFC, Quick, O'Tacos, Dominos' Pizza, Subway, Eat Sushi, Pizza Del Arte".

L'objectif de cette campagne était d'encourager les Français à continuer à manger dans les chaînes de fast-food, malgré la mise en place d'un nouveau confinement. Si déguster un burger sur place est désormais interdit, la livraison à domicile, la vente à emporter ou le drive, qu'il soit piéton ou en voiture, sont toujours autorisés contrairement au premier confinement du printemps dernier. La pub de Burger King joue sur le poids du secteur sur l'emploi en France : "Aujourd'hui, les restaurants qui emploient des milliers de salariés ont aussi besoin de votre soutien".

À lire aussi — Des employés de McDonald's malades du Covid-19 disent avoir été contraints de travailler aux États-Unis

Cette campagne de publicité de Burger King, si elle a fait le buzz sur les réseaux sociaux notamment, a fait bondir certains restaurateurs indépendants. Le secteur accuse lui aussi le coup, déjà malmené par le premier confinement et la fermeture des restaurants, à part en vente à emporter, pendant plusieurs semaines. Florent Ladeyn, ancien candidat de l'émission de M6 "Top Chef", et chef d'un ancien restaurant étoilé et de deux autres établissements dans le Nord (59), a décidé de se payer Burger King en détournant sa publicité.

Sur sa page Facebook, dans un post publié dimanche 8 novembre, on peut retrouver le format de la publicité de la chaîne de restauration rapide, mais avec un tout autre texte : plutôt que "Mangez Mc Do", le chef nordiste a indiqué en barrant le nom de l'enseigne "Mangez sain". Il précise, toujours (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le plan de relance européen a franchi une nouvelle étape, mais un risque de blocage persiste
McDonald's lance sa propre gamme de produits végétariens appelée 'McPlant'
Leclerc, Lidl, Carrefour... les distributeurs s'engagent pour les produits frais et locaux
L'enseigne de surgelés Picard va proposer la livraison à domicile dans toute la France
Le reconfinement devrait faire chuter l'activité économique de 12% en novembre, contre 31% en avril