La bourse ferme dans 6 h 41 min
  • CAC 40

    6 428,16
    -142,03 (-2,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 044,27
    -86,57 (-2,10 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1711
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 755,20
    +3,80 (+0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    38 517,20
    -2 954,38 (-7,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 124,79
    -100,74 (-8,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,73
    -1,24 (-1,72 %)
     
  • DAX

    15 163,97
    -326,20 (-2,11 %)
     
  • FTSE 100

    6 864,67
    -98,97 (-1,42 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 099,14
    -821,62 (-3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3674
    -0,0063 (-0,46 %)
     

Le bureau n’a pas dit son dernier mot

·2 min de lecture

Après la désertion liée à la pandémie, le retour au travail en présentiel se profile. Et la demande dans les quartiers d’affaires reste soutenue.

"Si vous pouvez aller au restaurant à New York, alors vous pouvez venir au bureau, et nous, on vous veut au bureau", a martelé Jamie Dimon, le patron de J.P. Morgan, le 14 juin dernier lors du conseil des PDG organisé par le Wall Street Journal. Aux Etats-Unis, le gestionnaire d’actifs et la banque Wells Fargo ont aussi rappelé leurs salariés sur leurs lieux de travail. Les grandes entreprises sifflent donc la fin de la partie du télétravail, pariant sur l’efficacité de la dans les prochains mois. En France, le groupe a de son côté déjà annoncé qu’il accélérerait le retour de ses traders en octobre.

Au diable, donc, les promesses faites pendant la crise sanitaire! Les employeurs auraient-ils déjà renoncé au "monde de demain"? En juin, seules 22% des entreprises françaises avaient pu conclure un accord sur l’encadrement du télétravail, selon une enquête menée par le ministère du Travail publiée le 29 juillet. Un chiffre qui en dit long sur l’absence d’anticipation des sociétés face aux attentes de leurs salariés, alors que la menace d’une nouvelle vague de continue de planer sur la rentrée.

Du côté du gouvernement, le ministère du Travail avance à pas de Sioux, privilégiant la pédagogie, plutôt que d’obliger les employeurs à régulariser le télétravail deux jours par semaine. "Les réunions en audio et en visioconférence restent à privilégier", recommande prudemment le dernier protocole sanitaire, mis à jour le 9 août. Chaque collaborateur "doit pouvoir disposer d’un espace lui permettant de respecter la règle de distanciation physique d’au moins un mètre par rapport à toute autre personne", ajoute encore le texte, qui condamne, de facto, la reprise de l’activité dans les open spaces et les bureaux partagés.

Lire aussi

Cote parisienne

L’immobilier de n’a, en tout cas, pas subi la catastrophe annoncée. La demande placée (location ou vente aux utilisateurs) a atteint 765.600 mètres carrés au premier semestre 2021, soit 14% de plus qu’en 2020 sur la même période, selon[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Amélie de Montchalin salue un accord télétravail "historique" pour la fonction publiqueTravail: êtes-vous prêt à changer de vie?Fin du "nombre de jours minimal" obligatoire de télétravail Retour au bureau: les meilleures applications à avoir en temps de CovidL'ergonomie, le véritable challenge du bien-être au travail

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles