La bourse est fermée

Un buraliste attaque le PMU en justice... pour vol de client

Le gérant d’un bar parisien accuse le PMU de lui avoir pris son meilleur parieur. Ce dernier pouvait jouer jusqu’à 100.000 euros par jour.

La lutte pour le parieur en or est lancée. Selon Le Parisien, le patron du bar PMU "Deauville flyer", dans le VIe arrondissement de Paris, a décidé d’attaquer l’organisme de paris en justice, accusé d’avoir voulu lui voler son meilleur client. Il faut dire que le parieur en question est précieux : Marc, dont le prénom a été changé, pouvait parier jusqu’à 100.000 euros en un jour sur des paris hippiques. L’homme, l’un des plus gros parieurs français, représentait 95% du chiffre d’affaires du buraliste parisien.

Mais désormais, Marc parie moins et surtout plus au "Deauville". Le patron du bar accuse le PMU d’avoir voulu s'accaparer son parieur en or et le contentieux a été porté devant la justice. Car la "perte" de Marc est un coup dur pour le bar parisien. Rodolphe Benat, le patron, raconte : "J’ai organisé mon activité autour de lui. J’ai engagé deux personnes à temps plein pour prendre ses mises, car il faut être disponible en permanence". Une activité lucrative, puisque le patron du bar récupère un pourcentage sur les mises engagées. Le "Deauville Flyer" a ainsi réalisé un chiffre d’affaires impressionnant en 2013 : 40 millions d’euros, dont une partie est due aux grosses mises de Marc.

Mais en 2015-2016, les choses se compliquent. Car si le parieur en or gagne de l’argent… il en perd également beaucoup, ce qui inquiète le PMU. En 2016, l’opérateur de paris encourage donc son meilleur joueur à utiliser une carte PMU, qui doit être créditée en amont pour engager des mises. Sans succès, Marc continue de jouer en direct au "Deauville Flyer". Mais la situation du plus gros parieur de France continue de faire des remous : le PMU surveille en direct les sommes engagées par son client numéro 1, mais surtout son solde négatif et ses remboursements.

Une gestion de la dette du joueur que le PMU et le patron du "Deauville Flyer" gèrent ensemble, le buraliste...

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :


Un couple attaque Air France en justice après la mort en vol de leur chien
Safari en Afrique : la fédération nationale des chasseurs attaque Super U en justice
Doctrine.fr contre-attaque face à la ministre de la justice