La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 160,59
    -207,88 (-0,59 %)
     
  • Nasdaq

    14 421,39
    -85,51 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1357
    +0,0027 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    24 127,85
    +15,07 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    36 792,62
    -130,74 (-0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    994,33
    -0,42 (-0,04 %)
     
  • S&P 500

    4 555,33
    -21,78 (-0,48 %)
     

Bulle bleue ou bulle verte ? Google accuse Apple d’intimider ses utilisateurs

·1 min de lecture

Sur Twitter, le vice-président de Google en charge d’Android multiplie les attaques contre Apple. Selon lui, Apple empêche l’industrie de progresser pour favoriser ses iMessage. Qu’en est-il vraiment ?

Le SMS doit-il disparaître ? Pour Google, le débat n’a pas lieu d’être. Depuis quelques années, l’entreprise milite pour le remplacement de cette solution d’antan par le RCS (Rich Communication Services), un nouveau standard plus sécurisé et, surtout, plus complet. Google l’a déployé dans son application Android Messages en 2019 (sous le nom de « Chat ») et, depuis, attend patiemment la disparition totale du SMS.

Trois ans après, le SMS est loin d’avoir rendu l’âme. Après avoir longtemps favorisé une solution pacifique en demandant poliment à Apple de collaborer, Google hausse le ton. Hiroshi Lockheimer, son vice-président, accuse Apple d’être à l’origine de tous les maux du RCS. Bien sûr, la réalité est plus nuancée.

Bulle bleue contre bulle verte

Depuis 2011, les iPhone supportent deux protocoles de messagerie. Apple propose bien évidemment l’incontournable SMS mais aussi iMessage, une solution propriétaire réservée aux appareils de la marque. Aux États-Unis particulièrement, iMessage est incontournable. Là-bas, où l’iPhone est majoritaire (quasiment 60% de parts…

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles