La bourse ferme dans 7 h 45 min

Les buildings en bois sortent de terre aux Etats-Unis

latribune.fr

Il n'en existe aujourd'hui qu'à peine plus de 200. Mais les buildings construits en bois pourraient bien devenir de plus en plus nombreux au cours des prochaines années aux États-Unis. Séduits par la capacité du matériau à stocker le CO2 absorbé lors de sa croissance pendant une centaine d'années (alors que les process de fabrication du béton et de l'acier aujourd'hui massivement employés sont au contraire très émetteurs), des architectes et des collectivités tentent de faire évoluer l'opinion publique et les codes de la construction.

Les constructions basses en bois existent de longue date, mais la technologie des panneaux contrecollés permettant de construire des immeubles de plusieurs étages (jusqu'à 18 étages comme en Norvège), apparue en Europe dans les années 1990, n'est entrée dans le code international de la construction qu'en 2015, et jusqu'en 2021, la taille des immeubles est limitée à 6 étages. À ce jour, seuls les Etats de l'Oregon et de Washington autorisent la construction d'immeubles en bois de plus de 12 étages, alors qu'il en existe en Norvège de 18 étages. La Californie est en passe de le faire également. La ville de Chicago a récemment mis à jour son code qui n'avait pas évolué depuis 70 ans, et permis la construction en 2018 du premier building en panneaux de bois, un restaurant McDonald's !

Dans ces États, les concours de design se multiplient, et les architectes sont financièrement incités à utiliser le bois. L'ONG WoodWorks a ainsi organisé un concours en Californie assorti de 500.000 dollars de bourses.

Plus résistants aux ouragans et tremblements de terre

Sidewalk Labs, la filiale d'Alphabet spécialisée dans la smart city, qui a notamment construit à Portland (Oregon) un immeuble en bois baptisé C12, a organisé plusieurs conférences pour encourager les retours d'expériences des experts de la construction, susciter le débat et faire progresser la connaissance du matériau, sans occulter ses

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Immobilier : le développeur Altarea Cogedim entre au capital du promoteur bois Woodeum
La RATP et Woodeum-WO2 veulent accélérer la construction en bois
Construction en bois : les promoteurs disent chiche à Macron
Comment construire des immeubles entièrement en bois