Marchés français ouverture 5 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 494,34
    -22,25 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1847
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 027,26
    -10,20 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,41
    +0,95 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

Un bug informatique prive de pension des milliers de retraités

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Près de 3 000 Français résidant à l'étranger n'ont pas pu obtenir leur pension de retraite de septembre à cause d'un bug informatique. (Photo d'illustration)
Près de 3 000 Français résidant à l'étranger n'ont pas pu obtenir leur pension de retraite de septembre à cause d'un bug informatique. (Photo d'illustration)

Près de 3 000 Français résidant à l'étranger ont été touchés. Une solution a été mise en place en cas de « difficulté critique », relate « Le Parisien ».

Ils se seraient bien passés d'une telle frayeur. Près de 3 000 retraités français résidant à l'étranger ont constaté un inhabituel retard dans le versement de leur pension de retraite pour le mois de septembre 2020. Comme le rapportent nos confrères du Parisien, des milliers de virements ont été bloqués à la suite d'un bug informatique. Interrogée par le journal, la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) indique « un souci » concernant l'ordre de virement du 9 septembre pour 3 000 Français vivant en Thaïlande, au Brésil, en Croatie et en Australie. Le système informatique aurait rejeté ces transferts, car ils étaient considérés comme étant « à risque ».

Ce bug du système a surpris bon nombre de retraités, habitués à des virements sans incident. L'un d'eux, résidant en Thaïlande, a déploré un manque de communication de la Cnav, soulignant au Parisien qu'un retard de paiement du loyer peut entraîner une pénalité de dix euros par jour, avec des risques d'emprisonnement et d'expulsion dans ce pays. Sur les réseaux sociaux, plusieurs retraités craignent également que l'extension de leur visa « retraite » soit refusée. Certains parlent même d'un « sabotage ciblé », orchestré par la Cnav, ce que dément cette dernière.

Un problème repéré le 10 septembre dernier

La Caisse nationale d'assurance vieillesse a indiqué que le bug informatique avait pu être repéré le 10 septembre dernier. Selon l'organisme, des virements manuels ont été réalisés ? ils devraient êtr [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :