La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    19 939,89
    -75,06 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Budget vacances : le coup de pompe des automobilistes français

Hier comme aujourd'hui, l'attachement à l'automobile ne se dément pas au point même de reconstituer les embouteillages de jadis, comme ici à Lapalisse
Hier comme aujourd'hui, l'attachement à l'automobile ne se dément pas au point même de reconstituer les embouteillages de jadis, comme ici à Lapalisse

Ce ne sont pas vraiment des lendemains qui chantent. Alors que beaucoup espéraient une nouvelle liberté de consommer et de vivre d'un possible après-Covid, il faut se rendre à l'évidence, il y a pire qu'une pandémie. Le désordre international lié au conflit en Ukraine a sévèrement bousculé les plans des Français pour cet été, dont beaucoup déjà révisent à la baisse leurs ambitions estivales. Pour ceux qui pourront partir bien sûr, car le contexte international a fait mesurer au prix du caddie de supermarché et du plein de carburant à la pompe l'ampleur d'un contexte international complexe, venu frapper à leur porte.

La hausse des prix du carburant sous perfusion gouvernementale, le blocage des prix renvoyant à une autre époque et maintenant l'inflation qui mine les lendemains qui chantent ont touché les Français au moral, probablement autant qu'un confinement ou le port du masque obligatoire, dont les retours sont déjà pronostiqués par certains. Avec un bas de laine assez souvent plein, mais des phénomènes conjoncturels qui freinent les investissements ou impactent directement le pouvoir d'achat des Français, les projets estivaux sont revus pour beaucoup à la baisse.

C’est ce qu’anticipe une étude réalisée par Bip&Go, filiale de Sanef et société française spécialisée dans la distribution de badges de télépéage. Réalisé selon la méthode des quotas en partenariat avec YouGov, le sondage cerne précisément la hiérarchie des écueils de l’été, plaçant la hausse de [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles