La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 318,92
    +150,83 (+0,44 %)
     
  • Nasdaq

    13 484,31
    -57,81 (-0,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1150
    -0,0095 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 593,64
    -1 907,04 (-5,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    831,49
    +11,98 (+1,46 %)
     
  • S&P 500

    4 355,62
    +5,69 (+0,13 %)
     

Budget sécu 2022: un vote sous lourde menace sanitaire

·2 min de lecture

Le projet de budget prévoit en 2022 une enveloppe de 4,9 milliards d'euros pour les tests et la vaccination. Le Parlement devra adopter lundi le texte définitif.

Mesures pour le grand âge, les soignants ou encore sur la contraception: le Parlement doit adopter définitivement lundi le projet de budget 2022 de la Sécurité sociale, mais la 5e vague de Covid-19 pèse comme une épée de Damoclès sur les comptes.

L'épidémie a repris de plus belle en Europe et la France n'échappe pas à cette vague "sans conteste plus forte, plus longue que (...) celle de cet été", selon le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui a annoncé jeudi un durcissement des règles, avec notamment .

Or le projet de budget, conçu alors que la sortie de crise sanitaire s'esquissait, prévoit en 2022 une enveloppe de 4,9 milliards d'euros pour tests et vaccination. Sera-t-elle suffisante ? Et le déficit de la Sécu, attendu à 20,4 milliards d'euros, après 33,5 milliards en 2021, pourra-t-il être contenu ?

"Opération de rafistolage"

Le Sénat, dominé par la droite, en nouvelle lecture la semaine dernière, notamment car il "ne prévoit toujours pas de stratégie de retour à l'équilibre des comptes de la sécurité sociale après la crise", selon Elisabeth Doineau (centriste), rapporteur général du texte.

Même opposition des députés LR, qui se prononceront en fin d'après-midi par un ultime vote: ils fustigent un "budget de l'esquive" sur la question de la dette et l'absence de mesures structurelles.

La gauche n'est pas en reste, épinglant "retards", "renoncements", et une "opération de rafistolage, après deux années de pandémie". Une rallonge de 1,7 milliard d'euros pour l'assurance maladie en 2021 a été ajoutée en séance, notamment pour l'hôpital.

Le Ségur de la santé se poursuit au travers de ce projet de loi, avec à la clé des revalorisations salariales pour les personnels soignants.

Mesures grand âge disputées

Autre volet phare, celui en faveur des personnes âgées en perte d'autonomie. Il s'agit principalement de favoriser le maintien à domicile, avec un financement accru des services d'aide. Les dispositifs doivent monter en charge, jusqu'à 1,3 milliard en 2025, donnan[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles