Marchés français ouverture 6 h 3 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 079,55
    -203,48 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0349
    -0,0056 (-0,54 %)
     
  • HANG SENG

    16 892,88
    -680,70 (-3,87 %)
     
  • BTC-EUR

    15 611,77
    -448,29 (-2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    378,37
    -4,29 (-1,12 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

Budget rectifié pour 2022 : Le Parlement donne son feu vert à une rallonge anti-inflation de 2,5 milliards d’euros

Validé - La mesure phare de ce projet de loi de finances rectificative, le chèque énergie, de 100 à 200 euros par ménage, sera versé d’ici la fin de l’année

Le ministre des Comptes publics Gabriel Attal a salué « une bonne nouvelle pour les Français ». Le Parlement a adopté définitivement vendredi, par un vote du Sénat, un dernier budget rectifié pour 2022, prévoyant une rallonge anti-inflation de 2,5 milliards d’euros afin de financer notamment un chèque énergie pour 12 millions de ménages. Par 252 voix pour, 16 contre, et 76 abstentions, le Sénat dominé par la droite a validé ce texte, qui avait fait l’objet en début de semaine d’un accord avec les députés.

Mesure phare, le chèque énergie, de 100 à 200 euros par ménage, sera versé d’ici la fin de l’année. Parmi les autres dispositions figurent une aide de 230 millions d’euros pour les ménages se chauffant au bois, un soutien aux universités pour leurs factures d’énergie et encore le financement de la prolongation de ristourne de 30 centimes par litre à la pompe jusqu’à la mi-novembre. Les sénateurs ont permis des rallonges en faveur des collectivités, notamment pour la réfection des ponts et routes, pour 100 millions d’euros au total.

Le rapporteur général Jean-François Husson (LR) s’est félicité de ce collectif budgétaire allant dans la « bonne direction », tout en gardant la maîtrise des comptes. Les groupes LR, de l’Union centriste, RDPI à m(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Inflation : Les prix de ces produits continuent de flamber, malgré une accalmie
La Banque de France lance un numéro unique pour les particuliers en difficulté financière
Précarité alimentaire : Les associations sonnent l’alarme pour les « plus pauvres des pauvres »