Marchés français ouverture 2 h 29 min

Budget : les premières pistes de l’Etat pour faire des économies

Le Parisien
Dans la préparation du budget 2019 par Bercy, plusieurs ministères comme celui du Travail et de l’Agriculture devraient avoir des budgets revus à la baisse

Les premières orientations budgétaires pour 2019 vont être présentées par le gouvernement à l’Assemblée nationale. La perspective d’un budget à l’équilibre s’éloigne encore.


Episode 1 pour le grand feuilleton de la prochaine loi de finances qui va se dérouler jusqu’à l’automne. L’intrigue : comment l’Etat va-t-il parvenir à réaliser près de 60 milliards d’économies en 2019 ?

Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, et Bruno le Maire, le ministre des Finances et de l’Economie vont planter le décor ce jeudi, à l’Assemblée nationale, en précisant les grandes lignes des économies budgétaires attendues.

Avant que Matignon n’envoie les lettres de cadrage budgétaire à chaque ministère, un rapport remis aux parlementaires esquisse déjà qui seront les perdants et les gagnants. Le ministère le plus touché devrait être celui du Travail et de l’emploi, avec un budgétaire en baisse de 15 % (environ 2 milliards d’euros en moins) pour cause de diminution des emplois aidés.

Viennent ensuite ceux de la Cohésion des territoires et de l’Agriculture, avec une baisse des crédits de 9 % chacun.

Les ministères préservés

A l’inverse, les gagnants pourraient être les ministères de la Justice (+ 4 %) et de la Défense (35,9 milliards d'euros en 2019 contre 34,2 en 2018, soit 1,7 milliard de plus). Le ministère de la Solidarité devrait bénéficier d’une enveloppe en hausse de 10 %, avec les revalorisations de la prime d’activité et de l’allocation adulte handicapée.

Le budget de la Recherche augmentera de 2 % et celui de l’Enseignement scolaire va toucher 52,23 milliards en 2019, soit 750 millions de plus qu’en 2018.

Selon le rapporteur, le député (LREM) Joël Giraud, « les plafonds de crédits de 13 missions diminueront entre 2018 et 2019 » quand ceux « de 15 missions augmenteront ».

Ces orientations ont toutefois commencé à alimenter les critiques. La Nouvelle Gauche à l’Assemblée a déjà dénoncé les difficultés rencontrées dans des associations ou dans certains territoires avec les (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Le Rollon, la monnaie locale et numérique de la Normandie
Farine, ski de fond, pylônes... ces taxes incongrues que Bercy veut supprimer
Coupe du monde : une victoire des Bleus coûterait cher à leur sponsor chinois
Saint-Nazaire : les chantiers navals nationalisés... pour un temps seulement
Travailleurs handicapés : le gouvernement veut doubler les créations de postes