La bourse est fermée

Budget : la fausse leçon d'humilité des économistes macronistes à leurs confrères



Philippe Aghion, Elie Cohen et Gilbert Cette sont trois économistes proches du pouvoir.

Les débats souvent très tranchés entre économistes français se sont de nouveau animés ces derniers jours. La faute à la publication dans les Echos d’une tribune de trois d’entre eux : les très réputés Philippe Aghion (professeur au Collège de France), Gilbert Cette (professeur à l'université d'Aix-Marseille) et Elie Cohen (économiste au CNRS). Fervents soutiens d’Emmanuel Macron, ils critiquent leurs confrères de l’OFCE et de l’institut des politiques publiques (IPP) pour leur évaluation trop "simpliste" de la politique socio-fiscale du gouvernement.

Chiffres à l’appui, les deux instituts ont en effet démontré dans deux publications récentes (consultables ici et ) que la politique budgétaire du gouvernement était inégalitaire. Des conclusions qui provoquent l’ire des trois stars de l’économie française. Ils n’hésitent pas à qualifier les économistes de l’OCDE et de l’IPP d’"experts orientés" qui, bien aidés par "des médias ravis de stimuler le débat et mouvements sociaux qui font leurs emplettes", permettent d’accréditer "la thèse de 'Macron, président des riches'".

Une approche qui serait trop "statique"

Il est concrètement reproché à l’OFCE et à l’IPP une approche trop "statique" de leur domaine d’expertise. Explications : d’abord, l’OFCE rappelle que le prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital, et la réduction de l’assiette de l’ISF aux seuls biens immobiliers ont permis aux 5 % de ménages les plus aisés de récolter une large part - près de 24 %, soit 4 milliards d’euros - des gains de pouvoir d'achat totaux des ménages depuis 2018.

Lire la suite