La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1647
    +0,0016 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    -3,20 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    52 426,02
    -354,09 (-0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +0,22 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,38 (+0,45 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0042 (-0,30 %)
     

Le budget des armées va atteindre 40,9 Mds€ en 2022, en hausse de 4,3%

·1 min de lecture

En phase avec les prévisions de la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, le budget du ministère des Armées va de nouveau croître en 2022, à 40,9 milliards d'euros (+4,3%), selon le projet de loi de finances publié mercredi 22 septembre par le gouvernement. Pour la quatrième année de suite, l'enveloppe consacrée à la défense augmente de 1,7 milliard d'euros, comme l'avait déjà annoncé mi-septembre la ministre des Armées Florence Parly.

Hors de ce périmètre, les crédits de la mission "Anciens combattants" continuent de s'éroder (-3%, à 2,02 milliards d'euros), conséquence de l'avancée en âge de cette population. D'une enveloppe globale de 295 milliards d'euros sur sept ans, la LPM 2019-2025 prévoit une nette hausse du budget défense après des années de baisse. Mais les augmentations les plus importantes (+3 milliards par an) sont prévues à partir de 2023, soit après la prochaine élection présidentielle.

À lire aussi — Le ministère des Armées annonce le recrutement de centaines de cyber-combattants supplémentaires

En 2022, les grands programmes d'armement verront leur budget augmenter de 6,5%, à 8,1 milliards, dont 100 millions d'euros pour le plan de soutien à la filière aéronautique. Les dépenses d'entretien des matériels augmenteront de 8,3% pour atteindre 5,1 milliards d'euros. Celles consacrées à la dissuasion nucléaire connaîtront une hausse de 6,6% sur un an. Un milliard d'euros sera dédié à l'innovation de défense.

Côté livraisons, les armées recevront notamment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La concurrence de SpaceX pousse Arianegroup à supprimer 600 emplois
Attendez-vous à des ruptures de stock chez Nike ces prochains mois
La SNCF va lancer des trains Ouigo pas chers... mais pas rapides
Le paiement à table par QR code se développe au restaurant, comme l'illustre l'essor de Sunday
Ronaldo, Neymar, Messi... Le classement des footballeurs les mieux payés cette saison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles