Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 949,67
    +0,65 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    16 055,38
    +107,64 (+0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    39 166,19
    -41,84 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0813
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    16 511,44
    -25,41 (-0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 479,47
    -114,07 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 090,33
    +20,57 (+0,41 %)
     

Budget 2024 : il n'y aura "pas de taxe sur les billets d'avion", assure Bruno Le Maire

Pixabay

Une nouvelle taxe sur les grands aéroports doit voir le jour en 2024 afin de rapporter 600 millions d'euros annuels. "Le meilleur des financements" pour les investissements en matière de transition écologique, "c'est de faire en sorte que ceux qui polluent davantage contribuent davantage", a déclaré le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire. Il a assuré par ailleurs que cette augmentation de la fiscalité ne se répercuterait "pas sur l'usager" grâce au maintien des tarifs de péage.

Bruno Le Maire a également affirmé qu'aucune taxe sur les billets d'avion n'était inscrite dans le projet de budget pour 2024, présenté ce mercredi 27 septembre. "Chaque entreprise" aérienne est "libre" de fixer ses tarifs mais de son côté, le gouvernement n'imposera pas de taxe additionnelle sur les billets d'avion l'année prochaine, une piste un temps évoquée, a-t-il martelé à l'issue du Conseil des ministres.

Le ministre délégué aux Transports, Clément Beaune, s'était dit "favorable" à une hausse de la taxation des billets d'avion, et avait évoqué à plusieurs reprises la présence d'un tel impôt dans le budget 2024.

Le gouvernement français prévoit en revanche d'instaurer en 2024 une nouvelle taxe sur les concessions autoroutières et les grands aéroports qui doit rapporter 600 millions d'euros annuels. "La taxe sur les infrastructures de transport de longue distance sera effectivement mise en place", a déclaré le ministre de l'Économie et des Finances. "Ce sont des infrastructures de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La ministre des Sports épinglée pour avoir fait de la publicité cachée à Coca-Cola
Le plan du gouvernement pour en finir avec le harcèlement scolaire est-il suffisant ?
Le futur char franco-allemand a-t-il encore un avenir ?
Le gouvernement pourrait dégainer le 49.3 pour faire passer en force la loi de programmation des finances publiques
Budget 2024 : “le gouvernement a perdu les pédales, c’est la fête aux neuneus”