Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 433,76
    +1 004,40 (+1,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Budget 2024 : comment le gouvernement compte faire 16 milliards d’euros d’économies

Bercy prévoit de réduire l'endettement du pays de 111,8 % du PIB en 2022 à 108,1 % en 2027. Le déficit public devrait passer de 4,8 % du PIB en 2022 à 4,4 % en 2024.  - Credit:MAEVA DESTOMBES / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Bercy prévoit de réduire l'endettement du pays de 111,8 % du PIB en 2022 à 108,1 % en 2027. Le déficit public devrait passer de 4,8 % du PIB en 2022 à 4,4 % en 2024. - Credit:MAEVA DESTOMBES / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le gouvernement présentera fin septembre un budget pour 2024. Alors que la Banque centrale européenne a augmenté son taux directeur de 0,25 point à 4 %, rendant plus cher pour l'État le fait d'emprunter, l'heure est aux économies.

Le gouvernement compte diminuer la dépense publique de 16 milliards d'euros par rapport à l'an dernier. L'essentiel, 10 milliards d'euros, proviendra de la suppression partielle du bouclier tarifaire pour l'électricité. « Aujourd'hui, l'État prend en charge 37 % de la facture d'électricité des Français. Les prix de l'électricité ont considérablement baissé. Nous connaîtrons en novembre les prix pour les mois à venir. Mais l'engagement que nous prenons est que la facture des Français n'augmente pas de plus de 10 % », a promis le ministre des Comptes publics Thomas Cazenave, invité de France Info ce vendredi 15 septembre.

Le chèque énergie, qui permet « d'apporter un soutien aux ménages les plus vulnérables », sera, lui, reconduit, a précisé la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier Runacher, invitée de CNews.

Le gouvernement compte également relever l'accise sur le gaz. Cette taxe est acquittée par les fournisseurs de gaz naturel, sur la base des quantités de gaz naturels distribuées aux ménages et aux entreprises. Depuis le 1er janvier 2021, elle a été abaissée deux fois, passant de 8,45 €/MWh à 8,41 €/MWh pour l'ensemble des consommateurs. Cette augmentation se fera « sans impact sur le consommateur », a souligné Bruno [...] Lire la suite