Marchés français ouverture 8 h 36 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2064
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 800,00
    -1 135,99 (-2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Budget 2021 : les libéraux gaspillent une autre chance de favoriser une relance équitable. « Comme ce n’est pas maintenant, quand les libéraux vont-ils agir ? »

·2 min de lecture

Le SCFP, le plus grand syndicat du Canada, estime que le budget fédéral 2021 du gouvernement libéral constitue une autre occasion ratée de financer une reprise solide et équitable. Au lieu de tirer les leçons des échecs du système de soins du Canada pendant la pandémie, le gouvernement Trudeau refuse de faire le nécessaire pour protéger les résidents vulnérables en soins de longue durée, promet à nouveau un plan pour les services de garde d’enfants qui risque de ne jamais voir le jour et refuse d’agir sur l’assurance-médicaments.

« Avec ce budget, nous avions une chance de mieux traiter les personnes vulnérables en faisant payer leur juste part aux ultra-riches et aux profiteurs de la pandémie. À la place, les libéraux se contentent de demi-mesures qui ne règleront rien. Avec toutes les lacunes dans nos systèmes révélées au cours des quatorze derniers mois, c’est inadmissible. Comme ce n’est pas maintenant, quand les libéraux vont-ils agir? », a lancé le président national du SCFP, Mark Hancock.

Le budget démontre que les libéraux n’ont aucun plan significatif pour régler les problèmes qui ont affecté les établissements de soins de longue durée du Canada tout au long de la pandémie. « Les libéraux promettent des normes nationales depuis septembre, sans résultat. Et ils refusent toujours de faire ce qu’il faut pour sauver ce pan vital de notre système de santé, soit éliminer la notion de profits des soins de longue durée », a souligné le secrétaire-trésorier national du SCFP, Charles Fleury.

Le budget fédéral prévoit 30 milliards de dollars sur 5 ans pour les services de garde d’enfants, des sommes qui ne seront pas utilisées avant la tenue imminente d’une élection fédérale en pleine pandémie.

« Les libéraux promettent des services de garde d’enfants à chaque élection depuis 1993. C’est le plus vieux truc au monde », a ajouté Charles Fleury.

En outre, le budget contient bien peu en vue de la création d’un régime national d’assurance-médicaments. Rappelons qu’en février les députés libéraux et conservateurs ont voté contre un projet de loi néo-démocrate visant à établir un tel régime. « Après avoir promis l’assurance-médicaments aux élections de 2019 et assisté à une pandémie qui a forcé des millions de Canadiens à renoncer à leurs médicaments vitaux faute de moyens, les libéraux refusent toujours d’agir. Le pire ennemi des promesses libérales, c’est le Parti libéral lui-même », a déploré Mark Hancock.

Après avoir attendu deux ans pour un budget fédéral, et après l’année qu’ils ont traversée, les Canadiens s’attendaient à beaucoup mieux, et ils l’auraient mérité.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210419005907/fr/

Contacts

Philippe Gagnon
Relationniste du SCFP
613-894-0146
pgagnon@scfp.ca