Marchés français ouverture 1 h 45 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 930,40
    -99,17 (-0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,1289
    -0,0028 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    23 463,16
    -303,53 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    43 112,17
    -1 074,92 (-2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 252,10
    -189,66 (-13,15 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

A Budapest, Marine Le Pen soutient Orban et critique l'UE

·1 min de lecture

Marine Le Pen, en visite à Budapest, a vivement critiqué la "brutalité idéologique" de l'Union européenne et apporté son soutien au dirigeant ultraconservateur hongrois Viktor Orban qui l'a reçue mardi. "La Hongrie de 2021, sous votre conduite, se place une nouvelle fois à la pointe du combat pour la liberté des peuples", a déclaré la candidate à la présidence française lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre hongrois.

Un soutien de la France si elle est élue

"En ce mois d'octobre, le moment comme les circonstances ne peuvent que nous inspirer une pensée émue pour les héros du soulèvement de 1956", a-t-elle souligné en référence à la révolte contre le régime communiste de l'époque soutenu par l'Union soviétique. Saluant le "courage" et la "détermination" du Premier ministre hongrois, elle a pris "l'engagement", si elle est élue chef de l'État l'an prochain, de lui "apporter le soutien de la France et de son peuple pour réorienter une Union européenne dont la brutalité idéologique attente à l'idée même de souveraineté".

Marine Le Pen a refusé de critiquer la récente loi hongroise anti-LGBT+, au centre d'un bras de fer juridique avec Bruxelles : "comme je suis fondamentalement attachée à la souveraineté de chacune des nations, il ne me viendrait pas à l'esprit de venir donner des leçons au peuple hongrois", a-t-elle lancé. Critiquant un "pouvoir centralisé bruxellois enivré de sa propre existence, de sa puissance de son omnipotence", la candidate du Ras...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles