La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 155,68
    +568,02 (+1,69 %)
     
  • Nasdaq

    13 172,69
    +141,01 (+1,08 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 588,29
    -4 512,76 (-10,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 316,39
    -71,52 (-5,15 %)
     
  • S&P 500

    4 129,04
    +66,00 (+1,62 %)
     

Bruxelles veut organiser le retour des touristes étrangers dans l'UE

·2 min de lecture

A l'approche de la saison estivale, la Commission européenne tente de coordonner la reprise du tourisme: elle a recommandé ce lundi 3 mai de permettre l'entrée dans l'UE aux voyageurs de pays tiers ayant reçu un vaccin anti-Covid autorisé au niveau européen.

A l'approche de la saison estivale, la tente de coordonner la reprise du tourisme: elle a recommandé ce lundi de permettre l'entrée dans l'UE aux voyageurs de pays tiers ayant reçu un anti- autorisé au niveau européen. Elle a aussi proposé aux Etats membres, qui sont compétents en la matière, d'élargir la liste des pays dont les résidents peuvent se rendre dans l'UE.

Si les frontières extérieures du bloc sont fermées depuis mars 2020 pour les voyages non-essentiels, certains pays européens, très dépendants du tourisme, prévoient de s'ouvrir ou ont déjà rouvert aux voyageurs de pays hors UE, sous conditions.

La Commission tente de mettre de l'ordre dans ces mesures, soucieuse des répercussions sur l'espace Schengen de libre circulation, déjà mis à mal par l'arrivée de la pandémie et son cortège de restrictions.

Elle a proposé lundi aux Etats membres "de permettre l'entrée dans l'UE pour des motifs non essentiels, non seulement aux personnes venant de pays dont la situation épidémiologique est bonne, mais aussi aux personnes qui ont reçu la dernière dose recommandée d'un vaccin autorisé dans l'UE".

Ce qui ne concerne que quatre vaccins: ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca --qui nécessitent deux doses-- ainsi que Johnson&Johnson, pour lequel une seule injection suffit.

Les voyageurs devraient avoir reçu ce vaccin au moins 14 jours avant leur arrivée. Les Etats membres pourraient étendre cette autorisation aux personnes ayant reçu les doses nécessaires d'un vaccin concerné par une homologation en urgence de l'OMS, est-il précisé.

Touristes américains en vue

La présidente de l'exécutif européen, dans les prochains mois.

L'autorisation à voyager dans l'UE ne signifie pas pour autant une entrée sans conditions: les touristes pourraient toujours se voir imposer par les Etats un test, voire une quarantaine, a-t-on précisé de source européenne.

L'UE prépare la mise en place d'un certificat sanitaire européen, qu'elle souhaite opérationnel avant la fin juin, po[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi