La bourse ferme dans 5 h 59 min

Bruxelles va enquêter sur le rachat de GrandVision par EssilorLuxottica

1 / 2

Bruxelles va enquêter sur le rachat de GrandVision par EssilorLuxottica

La Commission européenne a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête approfondie sur le projet d'achat du distributeur d'optique néerlandais GrandVision par le géant franco-italien du secteur EssilorLuxottica pour 7,1 milliards d'euros.

"Nous devons examiner attentivement si la concentration envisagée conduirait, sur ce marché en pleine consolidation, à des prix plus élevés ou à un choix plus restreint pour les consommateurs se rendant chez leur opticien", a souligné la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

Bruxelles craint une réduction de la concurrence "sur le marché de la fourniture en gros de verres ophtalmiques et d'articles de lunetterie ainsi que sur celui de la fourniture au détail d'articles optiques". La Danoise rappelle qu'"EssilorLuxottica est le premier fournisseur mondial d'articles de lunetterie et GrandVision la plus grande chaîne européenne de vente au détail d'articles optiques". 
    
L'exécutif européen dispose de 90 jours ouvrables, soit jusqu'au 22 juin, pour rendre sa décision.

7.000 magasins dans 40 pays

Avec cette acquisition, EssilorLuxottica entend mettre la main sur plus de 7.000 magasins dans plus de 40 pays dont les chaînes de magasins d'optique et de lunettes Générale d'optique et Grand Optical. Cette acquisition s'apparente pour l'industriel à une logique classique d'intégration verticale, de la production de verres et la fabrication de montures jusqu'au réseau...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi