La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 302,97
    -634,07 (-2,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 270,60
    -355,47 (-2,61 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,21
    +89,03 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2111
    -0,0057 (-0,47 %)
     
  • HANG SENG

    29 297,53
    -93,73 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    26 065,70
    -719,77 (-2,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    633,07
    -6,85 (-1,07 %)
     
  • S&P 500

    3 750,95
    -98,67 (-2,56 %)
     

Bruxelles adoube le rapprochement de PSA et Fiat Chrysler

Le Point Auto avec AFP
·1 min de lecture
Il sera piquant de voir comment PSA assume en France un modèle comme la Maserati MC20 qui entre dans le giron du nouveau groupe Stellantis, formé avec FCA, le 4e mondial.
Il sera piquant de voir comment PSA assume en France un modèle comme la Maserati MC20 qui entre dans le giron du nouveau groupe Stellantis, formé avec FCA, le 4e mondial.

Le calendrier auquel tenait Carlos Tavares, président de PSA, sera finalement tenu en dépit d'une année folle pour l'industrie automobile. L'Union européenne a en effet levé lundi un des derniers obstacles au mariage des constructeurs français PSA (Peugeot, Citroën) et italo-américain Fiat Chrysler (FCA). De ce consentement mutuel naîtra le quatrième groupe automobile mondial, une fusion qui devrait être finalisée début 2021.

Ce feu vert a été accordé sous condition que les deux groupes respectent intégralement des engagements pris pour préserver la concurrence dans les petits utilitaires. Ils se sont notamment engagés à étendre l'accord de coopération entre PSA et Toyota dans les fourgons légers. PSA fabrique déjà pour ce concurrent japonais des véhicules utilitaires vendus dans l'Union européenne.

Le nombre de véhicules produits pour Toyota augmentera et le prix auquel ce constructeur les achète sera réduit. Ce sera aussi le cas pour les pièces de rechange et accessoires. Par ailleurs, pour casser toute position exagérément dominante, PSA et FCA devront faciliter l'accès des concurrents à leurs réseaux de réparation et d'entretien pour ce type de véhicules, a précisé la Commission européenne dans un communiqué.

« Nous sommes en mesure d'autoriser la concentration entre Fiat Chrysler et Peugeot SA, car leurs engagements faciliteront l'entrée et l'expansion sur le marché des camionnettes utilitaires légères. Sur les autres marchés où les deux constructeurs au [...] Lire la suite