Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 808,88
    +22,82 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 373,37
    -44,50 (-3,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Bruno Retailleau : « Macron tend la main, mais qu’offre-t-il ? »

Bruno Retailleau fustige les propositions de Macron.  - Credit:Elodie Gregoire / ÉLODIE GREGOIRE POUR « LE POINT »
Bruno Retailleau fustige les propositions de Macron. - Credit:Elodie Gregoire / ÉLODIE GREGOIRE POUR « LE POINT »

Le président du groupe LR au Sénat (majoritaire avec 145 parlementaires) est l'un de ceux qui, à droite, travaillent le plus les dossiers sur le fond et avancent régulièrement des idées. Nous avons sollicité son avis sur l'entretien que le président de la République a accordé à notre hebdomadaire. Bruno Retailleau y réagit point par point. Un échange que le parlementaire ne pourra pas poursuivre en direct avec le chef de l'État, puisqu'a priori, il ne sera pas convié à la réunion politique annoncée par Emmanuel Macron, celui-ci l'ayant limitée aux chefs de parti. Il livre son analyse de l'interview du président aux lecteurs du Point en exclusivité.

Le Point : Emmanuel Macron avait promis une initiative politique avant ses vacances. Celle qu'il annonce dans Le Point vous satisfait-elle ? Allez-vous saisir la main qu'il vous tend, comme à tous les membres de l'opposition ?

Bruno Retailleau : Comme souvent avec Emmanuel Macron, la montagne accouche d'une souris : l'initiative d'ampleur s'est transformée en une simple réunion de discussion, qui aligne tellement de sujets qu'elle est vouée à l'échec. Discuter ne coûte rien mais ne changera rien. Aucun Français ne peut croire sérieusement que sur les émeutes, l'immigration, la dépense publique ou l'éducation, un consensus puisse être trouvé de la Nupes au RN. Par ailleurs, si la situation politique est bloquée aujourd'hui, ce n'est pas en raison d'une absence de débats entre les partis mais d'une absence de choix [...] Lire la suite