La bourse ferme dans 6 h 30 min
  • CAC 40

    6 261,82
    -5,57 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,52
    -3,54 (-0,09 %)
     
  • Dow Jones

    34 269,16
    -473,66 (-1,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2142
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 832,50
    -3,60 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    46 891,49
    +976,65 (+2,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 541,66
    +1 298,98 (+535,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,59
    +0,31 (+0,47 %)
     
  • DAX

    15 132,52
    +12,77 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    6 983,73
    +35,74 (+0,51 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,43
    -12,43 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 152,10
    -36,33 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 147,51
    -461,08 (-1,61 %)
     
  • HANG SENG

    28 231,04
    +217,23 (+0,78 %)
     
  • GBP/USD

    1,4138
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Bruno Le Maire met en garde contre les dérives du dropshipping et interpelle les influenceurs

·1 min de lecture

Le gouvernement s'attaque aux arnaques en ligne. Depuis trois ans, les sites adeptes du dropshipping pullulent sur la toile. Et certains consommateurs en font directement les frais. Le gouvernement a décidé de les mettre en garde face à cette pratique qui est néanmoins légale. Comme le rappellent franceinfo et CNET, elle consiste à vendre en ligne des articles qui ne sont pas physiquement disponibles en stock et dont la livraison se fait directement par le fournisseur et non par le vendeur.

Dans un premier message, publié le 12 avril dernier, Bruno Le Maire, a tenu à mettre en garde les Français qui pourraient se faire piéger par les articles présentés bien souvent pas des influenceurs sur les réseaux sociaux. "Les produits sont présentés comme de bonne qualité et vendus au prix fort alors qu'il s'agit en réalité de produits bas de gamme achetés à faible coût. Une pratique commerciale trompeuse qui est un délit pénal", prévient le ministre de l'Économie, qui invite les consommateurs français à signaler toutes "pratiques douteuses" sur le site SignalConso.

>> A lire aussi - Arnaques par message : le gouvernement met en garde

Le 21 avril 2021, Bruno Le Maire a réitéré sa mise en garde, cette fois dans une vidéo publiée sur son compte Twitter. Le ministre y dénonce la "publicité mensongère" faite autour de certains produits, qui visent souvent des populations jeunes. "Nous avons mis en place pour lutter contre ces pratiques un site internet : signal.conso.gouv.fr sur lequel vous pouvez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Leboncoin, Blablacar, Vinted : oui, vous devez déclarer les revenus de ces plateformes
Arnaque aux assurances-vie : le juteux business d'un banquier
Loto : le mystérieux millionnaire des Pyrénées-Orientales risque de bientôt perdre son gain
Concours bancaire : définition et types
Comment les complémentaires santé rembourseront vos séances de psy