La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 402,87
    -312,52 (-0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1344
    +0,0027 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 829,90
    -12,70 (-0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    33 689,70
    -4 214,05 (-11,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    896,02
    +653,34 (+269,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,49
    -1,06 (-1,24 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 860,96
    -293,06 (-2,07 %)
     
  • S&P 500

    4 418,64
    -64,09 (-1,43 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0045 (-0,33 %)
     

Bruno Le Maire dénonce les industriels français qui délocalisent

·2 min de lecture

Lors de ses voeux, le ministre des Finances a fait de la "reconquête industrielle" sa priorité dans les années à venir. Il a accusé les industriels d'avoir délocalisé massivement sans justification. Et il veut ouvrir le débat sur de nouvelles baisses d'impôts afin de remuscler notre industrie.

Une charge au vitriol. En présentant ses vœux à la presse, ce 7 janvier, , le ministre des Finances, a choisi des mots durs, voire accusateurs pour dénoncer le comportement des patrons français qui vont produire à l’étranger. "C’est de la désertion industrielle. Produire à l’étranger pour gagner un centime par pièce, c’est un modèle indéfendable, a-t-il lancé. Les capitaines d’industrie ont préféré naviguer en dehors de nos eaux territoriales ". Pour lui, la France est le pays de l’OCDE qui a le plus délocalisé. Et qui a vu la part de son industrie dans la valeur ajoutée dégringoler. Cette charge visant les grands groupes fait suite à , dans un rapport récent. Les Sages de la rue Cambon avaient relevé que "le tissu industriel est marqué par la prépondérance de grands groupes dont les stratégies d’internationalisation, contrairement à d’autres pays européens, ne favorisent pas la production des biens à partir de la France ".

Pour le patron de Bercy, "les responsables économiques et politiques ont été incapables de prendre des décisions" pour permettre à notre industrie de résister. Et cette désindustrialisation, révélée , a des conséquences politiques graves, favorisant, d’après lui, le Rassemblement national dans les régions où les sites industriels ont fermé. Retrouver une industrie, c’est retrouver une "identité nationale ", a clamé l’ex-candidat à la primaire de la droite, qui a rejoint la Macronie en 2017.

La reconquête de l’industrie, nouveau marqueur politique

Bruno Le Maire n’a pas fait dans la nuance. Car les investissements à l’étranger poursuivent aussi un objectif, qu’il défend lui-même : la conquête des marchés, notamment en Chine. Et la délocalisation peut être un moyen de rester compétitif, comme l’ont montré les industriels allemands qui ont transféré une partie de leurs usines en Europe de l’Est.

Mais en pleine campagne présidentielle, le locataire de Bercy a voulu faire de la "reconquête de l’industrie" un marqueur politique, visiblement bien plus[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles