La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 161,29
    +824,14 (+2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Bruno (“12 coups de midi”) : viré de son travail, il confie avoir “besoin d’argent”

·1 min de lecture

Avec 90 participations au compteur, quatre étoiles mystérieuses découvertes, et une cagnotte qui s’élève à plus de 400.000 euros, Bruno se rapproche petit à petit du Top 5 des plus grands champions des Douze coups de midi. Une ascension fulgurante à laquelle le jeune homme de 29 ans – en lice depuis le 18 janvier 2021 – a encore du mal à croire. “Je n’ai clairement pas le niveau pour faire 200 participations et battre le record d’Eric. Je ne me suis fixé aucun objectif, je ne mets pas la pression. J’ai déjà gagné plusieurs années de salaire et plein de cadeaux, donc si demain je perds, ce n’est pas grave. Je repartirais avec un super chèque, je ne risque pas de me morfondre !”, avait-il d’ailleurs confié à Femme Actuelle lors d’une interview réalisée à l’occasion de sa 50e victoire dans le jeu de Jean-Luc Reichmann. Et justement, ce gros chèque, Bruno risque d’en avoir bien besoin… Eh oui, comme il l’a révélé sur le plateau de TF1 lundi 19 avril, le maître de midi vient tout juste d’être viré de son travail chez Eurosport.

“Pour tout vous dire, j’aurais peut-être besoin d’argent dans les temps à venir”, a déclaré Bruno face à l’animateur, avant de s’expliquer : “J’ai appris mon licenciement la semaine dernière…” Mais ce n’est pas vraiment une surprise pour le jeune chargé d’études dans une régie publicitaire. “Après, je m’en doutais. Il y a un plan social dans l’entreprise et une personne par pôle devait partir”, poursuit-il devant les caméras. En effet, les ressources humaines (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite