La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 844,22
    -740,66 (-2,14 %)
     
  • Nasdaq

    14 641,08
    -402,89 (-2,68 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1730
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 099,14
    -821,62 (-3,30 %)
     
  • BTC-EUR

    37 158,26
    -3 726,57 (-9,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 084,24
    -50,14 (-4,42 %)
     
  • S&P 500

    4 339,94
    -93,05 (-2,10 %)
     

Britney Spears : ces indices laissés sur Instagram que ses fans interprètent comme des appels à l’aide

·1 min de lecture

Si Britney Spears est aujourd'hui impliquée dans une bataille judiciaire publique pour mettre fin à la tutelle que son père lui impose depuis 2008, elle est restée discrète sur ses difficultés pendant douze ans. Une discrétion toute relative, si l'on en croit ses fans. Les membres du mouvement #FreeBritney ont découvert ce qu'ils pensaient être des indices prouvant qu'elle avait besoin d'aide sur son compte Instagram, ces dernières années.

Tout a commencé le 5 mai 2020, lorsque la chanteuse de Gimme More a publié une vidéo d'elle reniflant des fleurs. Certains ont analysé la vidéo et ont cru apercevoir un homme à une fenêtre derrière elle. D'autres ont vu une chose suspecte tomber, ou encore un nombre à l'arrière de sa tête. Beaucoup ont identifié le FBI dans les commentaires.

Deux mois plus tard, le 13 juillet 2020, ils ont cru repérer un œil au beurre noir sur une de ses photos. Dans son deuxième post de la journée, la superstar a partagé une peinture de Hans Zatzka, connu pour avoir utilisé des pseudonymes afin de se briser ses contrats sans pénalités. Il ne leur en fallait pas moins pour faire un parallèle avec la vie de leur idole. Troisième publication : ses mains non-manucurées avec du vernis écaillé, tenant des pâquerettes. "Ses ongles, mon dieu, personne ne s'occupe d'elle", a réagi une fan. Une interprétation qui s'est avérée vraie : le 23 juin 2021 durant une audience pour mettre fin à sa tutelle, Britney Spears a dévoilé qu'on lui avait interdit de recevoir des soins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles